Marbotic lance avec Apple un produit exclusif au plan mondial

 |   |  485  mots
(Crédits : Marbotic)
La startup bordelaise Marbotic lance ce jeudi un produit exclusif pour le géant Apple qui sera commercialisé dans les 492 Apple Stores du groupe sur tous les continents. Le coup de projecteur est énorme pour la pépite, qui a inventé des jouets en bois interactifs avec les tablettes iPads de la marque à la pomme.

Fondée en 2012 par Marie Mérouze, Marbotic a mis au point, à l'issue de travaux de R&D importants, des lettres et chiffres en bois s'adressant aux enfants qui apprennent à lire et à compter. Ces jouets, en utilisant l'électricité statique produite par le corps humain, sont capables d'être détectés par l'écran tactile des iPads, la célèbre tablette produite par le géant Apple. Chiffres et lettres se marient avec une application permettant à l'enfant de jouer... et d'apprendre tout en s'amusant, la startup rappelant que la manipulation d'objets physiques est capitale dans les processus d'apprentissage.

Lire aussi : Marbotic lève 1,45 M€ pour ses jouets éducatifs connectés

Employant aujourd'hui 10 personnes, Marbotic produisait jusqu'à présent des lettres, ses Smart Letters, en majuscules mais pas en minuscules. C'est désormais chose faite... avec Apple, justement. Un nouveau coffret sous le nom de Deluxe Learning Kit, réunissant les lettres en minuscule et les chiffres (99 €), est à partir d'aujourd'hui exclusivement lancé dans les Apple Stores de la marque dans le monde entier. Soit 492 magasins sur tous les continents. Dans plus de 230 de ces points de vente, le produit sera disponible en démonstration et testables par les enfants en accès libre.

Marbotic

"Apple est hyper-exigeant"

Le lien avec la firme américaine s'est noué pour la première fois au tout début 2017. Marie Mérouze avait été convié à l'Apple Store de Saint-Germain pour présenter son application éducative et ses jouets en bois à Tim Cook en personne. Le patron d'Apple avait alors été séduit.

"Le contact avec le groupe n'a pas été rompu par la suite, ajoute Marie Mérouze. On a continué à échanger avec eux via une agence qui a ses entrées à Cupertino (le siège d'Apple, NDLR). Cela représente un travail de 18 mois. Apple ne commercialise dans ses Apple Stores que des produits exclusifs, complexes et haut de gamme. Ils sont ultra-exigeants, ce qui va probablement changer notre image. Ils ont également une vraie capacité à valoriser les produits qu'on voit rarement ailleurs, à travers une expérience client incroyable. Etre distribué par eux, c'est un sceau de qualité. On le mesure d'ailleurs déjà à l'afflux de demandes d'autres distributeurs qui commencent à arriver. Cette opportunité va aussi nous permettre de toucher une clientèle particulière, celle d'Apple, partout dans le monde. Nous réalisons déjà plus de 90 % de notre activité à l'international, mais nous procédions pays par pays. Là, on prend pied sur tous les continents d'un coup."

La capacité d'Apple à mettre dans la lumière internationale ce produit de Marbotic explique aussi l'exclusivité des lettres minuscules : "Dans de nombreux pays les enfants apprennent en priorité les lettres minuscules, contrairement à la France où les majuscules sont les premières lettres maîtrisées par l'enfant", précise la startup, installée à la Cité numérique de Bègles.

Lire aussi : Marbotic, l'apprentissage du bout des doigts

Marbotic

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :