Wiidii, le compagnon de poche, va lever 450.000 €

 |   |  834  mots
Vous cherchez un billet d'avion, une place de concert, avez besoin d'un médecin, souhaitez trouver un restaurant asiatique près de là où vous êtes... Dites-le à Wiidii
Vous cherchez un billet d'avion, une place de concert, avez besoin d'un médecin, souhaitez trouver un restaurant asiatique près de là où vous êtes... Dites-le à Wiidii (Crédits : Pascal Rabiller)
Les choses s’accélèrent depuis quelques mois pour Wiidii. Cette application hybride, véritable compagnon, combine concierges humains et intelligence artificielle, ce qui lui permet de répondre à des milliers d’utilisateurs en même temps. Wiidii, qui mise sur les grands groupes et les acteurs du tourisme pour asseoir son développement, est sur le point de boucler une levée de fonds de 450.000 € en juillet.

Wiidii, c'est ce compagnon de poche, conçu sous la forme d'une application mobile, qui mêle compétences humaines, celles des concierges qui écoutent les demandes et font les démarches, et intelligence artificielle.

Une application hybride associant les compétences humaines et une technologie qui joue le rôle d'un véritable assistant. Wiidii est une application qui permet d'interroger vocalement son smartphone afin qu'il apporte des réponses à des besoins de tous types. Pour répondre, l'application, elle, affine sa recherche en posant si besoin, par écrit, elle-même des questions. Ce "dialogue" permet à Wiidii de déterminer les meilleures offres possibles répondant à la requête. Plus l'utilisateur a recours à Wiidii et plus l'assistant connaît ses goûts, ses critères et personnalise sa réponse.

Vous souhaitez un conseil sur un lieu, faire une réservation d'un hôtel, un restaurant, prendre rendez-vous chez le médecin, trouver une baby-sitter... Wiidii s'en occupe. L'application a été lancée en juin 2014 par Cédric Dumas, propriétaire d'une société de conciergerie "Revexo-c" (prononcez rêve exaucé) qui dans l'arrivée du web 2.0 a vu une opportunité de développer son métier sur ce nouveau support.

Deux marchés : le tourisme et l'assistance client

Pour son développement, Wiidii s'appuie sur les acteurs du tourisme et les grands groupes.

Depuis le 1er mars, Wiidii est liée à l'Office de tourisme de Bordeaux qui l'a intégré dans le Bordeaux Métropole City pass, un forfait qui permet aux visiteurs français ou étrangers d'utiliser les transports en commun gratuitement, d'avoir accès aux musées et à des visites guidées et de bénéficier de réduction sur différentes activités. Le touriste peut également utiliser l'assistant personnel Wiidii, disponible en français et en anglais, gratuitement afin de bénéficier d'une aide sur un territoire qu'il ne connaît pas. Les demandes les plus fréquentes : des informations sur des lieux touristiques, comment se rendre d'un point A à un point B, des conseils sur des restaurants, lieux et activités liés aux critères de l'utilisateur...

Depuis le 1er mai, Wiidii a signé avec le Palais des festivals de Cannes et a pu lancer son service juste avant le début du Festival de Cannes. En septembre, l'application sera développée en marque blanche et rebaptisée par ce client. Le 11 juin dernier, Wiidii a reçu une des Palmes du tourisme numérique, décernée par Atout France, en partenariat avec TourMaG.com et I-tourisme.

"Nous souhaitons travailler avec des aéroports, hôtels, offices de tourisme... tous les acteurs qui s'occupent de la gestion du touriste. Nous souhaitons nous implanter en France très vite et cela passera par les grands groupes et les acteurs du tourisme. Nous sommes en discussion avec de grandes entreprises qui avaient des services de conciergerie qui ne marchaient pas très bien" explique Cédric Dumas.

Le chef d'entreprise est en discussions avec un grand groupe, présent dans 26 pays, qui souhaite développer le service en France avant de l'étendre aux autres pays.

"Nous privilégions plus le B to B (clientèle d'entreprises) et les grands groupes car grâce à eux, nous récupérerons des clients" ajoute Cédric Dumas.

Le service est tout de même mis en vente en direction des particuliers (il faut en faire la demande via le site Internet de Wiidii) au prix de 9,80 € par mois. Le prix du service, pour les entreprises, dépendra du flux et du nombre de clients. Aujourd'hui, l'application compte 1.500 utilisateurs mais dans les prochaines semaines, le nombre devrait augmenter significativement puisque le service Wiidii sera intégré automatiquement dans la tablette Cdiscount (Cdisplay) d'ici à deux semaines et sera offert gratuitement pendant un mois. 40 à 50.000 possesseurs de la Cdisplay devraient donc voir apparaître le logo Wiidii sur leur écran.

Levée de fonds de 450.000 € en juillet

L'équipe de Wiidii continue à développer le système afin de prendre de l'avance sur la concurrence, inexistante pour l'instant mais "il y en aura à terme" d'après Cédric Dumas. La dernière version date de mars 2015 mais de nouveaux développements seront utiles pour travailler à l'export. Pour dépasser les frontières, Cédric Dumas a renforcé son équipe en recrutant des techniciens de haut niveau et les rangs devraient grossir dans l'été.

"Nous sommes actuellement dix personnes à travailler à Cenon : 5 sur la partie technique et 5 conseillers et concierges et nous sommes voués à embaucher 20 personnes dans le courant de l'été. En 2016, nous voulons être entre 40 et 50" explique Cédric Dumas.

 Afin de remplir ces objectifs, une levée de fonds de 450.000 € (Région Aquitaine et investisseurs privés) est en train d'être bouclée et devrait être finalisée au mois de juillet. Fin 2015-début 2016, une nouvelle levée de fonds dans le but d'exporter le service devrait voir le jour. Montant des ambitions : 1,5 à 2 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :