Retour gagnant du Grand Pavois de La Rochelle, qui fait mieux qu'en 2019 !

Pour son redémarrage d'après confinement, le salon nautique du Grand Pavois a fait mieux que reprendre des couleurs. Avec une fréquentation en hausse et un nombre de bateaux présentés aussi important qu'en 2018.

2 mn

Avec 750 bateaux, le Grand Pavois maintient son record de 2018.
Avec 750 bateaux, le Grand Pavois maintient son record de 2018. (Crédits : G. Delacuvellerie / J.M. Rieupeyrout - GPO)

Annulé en 2020 pour cause de Covid-19, le Grand Pavois de La Rochelle, le grand salon nautique de la côte atlantique en France, a fait un retour fracassant à l'occasion de sa 49e édition, qui s'est tenue du 28 septembre au 3 octobre. Témoin de la sortie du coma de l'industrie nautique, le Grand Pavois de La Rochelle, soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de Charente-Maritime et l'agglomération de La Rochelle -qui compte de nombreux chantiers navals- a fait un score plus qu'honorable avec 79.916 visiteurs : un résultat supérieur à l'édition 2019 de +5 % !

Lire aussi 2 mnLe Grand Pavois à La Rochelle dans le top 5 mondial

La direction de Grand Pavois Organisation (GPO), présidé par Alain Pochon, ne cache pas que personne n'avait prévu un résultat aussi positif, d'autant que l'application du Passe sanitaire avait été intégrée comme un élément négatif susceptible de plomber la fréquentation du salon de -20 % à -30 %.

Le Grand Pavois maintient sa place dans le Top 5 mondial

Avec 800 marques internationales et 750 bateaux exposés, le salon rochelais est par ailleurs resté aligné sur son édition de 2018 qui lui avait permis d'entrer dans le cercle fermé des cinq premiers salons nautiques mondiaux, avec 110 bateaux de plus qu'en 2017. La visite de la ministre de la Mer, Annick Girardin, qui a échangé avec les professionnels a été appréciée par les organisateurs, de même que celle de l'ambassadrice de la Grèce en France, Adria Balta, venue pour l'inauguration du hall Grèce. Cerise sur le gâteau pour ce salon nautique : la visite à bord de son bateau Imoca du vainqueur du dernier Vendée Globe, Yannick Bestaven, un marin qui a grandi à Arcachon et dont le port d'attache est depuis plusieurs années celui de La Rochelle.

Lire aussi 5 mnNautisme : avec son entrée au capital de Dream Yacht Group, Bénéteau s'attaque à la location

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.