Lectra accélère sa stratégie de croissance externe avec l'acquisition de Neteven

Avec l'acquisition de Neteven, le groupe Lectra va muscler ses capacités commerciales à l’international. La jeune entreprise innovante parisienne apporte à Lectra une puissante plateforme marchande connectée à une soixantaine de places de marché virtuelles réparties dans le monde. Son atout maître : la simplification d'une technologie habituellement très compliquée à déployer, et de forts acquis commerciaux.

5 mn

Le secteur de la mode est un pilier historique de l'activité de Lectra et l'un des plus porteurs d'innovations.
Le secteur de la mode est un pilier historique de l'activité de Lectra et l'un des plus porteurs d'innovations. (Crédits : DR)

Après avoir racheté son concurrent historique Gerber Technology en début d'année, le groupe Lectra, leader mondial de la découpe de matériaux souples, en particulier le tissus et le cuir pour les secteurs de la mode, de l'automobile et de l'ameublement, annonce, ce 24 juin, la signature d'un accord en vue d'acquérir l'intégralité du capital et des droits de vote de la société parisienne Neteven.

Lire aussi 5 mnLes Etats-Unis autorisent le rachat par Lectra de Gerber Technology

En fait Neteven s'affiche sur son site en ligne comme une filiale du groupe Lectra, qui a d'ores et déjà pris le contrôle de cette entreprise en acquérant 80 % de ses actions moyennant 12,6 millions d'euros.

"L'acquisition du solde aura lieu en juin en 2025 pour un montant compris entre 0,6 et 0,9 fois le chiffre d'affaires récurrent 2024", précise la direction du groupe Lectra, dont Daniel Harari est le PDG.

Lectra en route pour passer au-delà des 440 millions d'euros de CA

Un type d'achat fractionné typique de la stratégie du patron de Lectra, groupe parisien né en 1973 à Cestas (Gironde) où reste concentré l'essentiel de ses moyens : unité de production, laboratoire de recherche et développement, show-room international. Avant la prise de contrôle de Gerber Technology, Lectra comptait 1.800 salariés, avec environ 700 personnes dans son site girondin, pour un chiffre d'affaires annuel moyen de près de 280 millions d'euros (hors 2020 -ndlr).

Avec la validation du rachat de Gerber Technology, Lectra devient un nouveau groupe très bien implanté aux Etats-Unis, qui pèse potentiellement 440 millions d'euros de chiffre d'affaires (160 millions au titre de Gerber), avec 2.450 salariés. Neteven donne son nom à une plateforme de commerce en ligne (« e-commerce »), qui propose à ses clients une solution automatisée de vente "sur les plus grands sites mondiaux". La plateforme parisienne revendique ainsi sa connexion à plus de 60 places de marché (« marketplace ») virtuelles dans le monde.

Neteven, une plateforme commerciale hyper connectée...

En février 2020, Lectra avait annoncé sa volonté d'acheter entre trois et cinq startups dans le courant de l'année. La pandémie de Covid a tout changé et finalement le groupe a fait grimper la barre de ses ambitions en prenant dans ses filets Gerber Technology, numéro deux mondial du marché. Si Neteven, fondé en 2005, n'est plus à proprement parler une startup, pour des questions d'âge, cette entreprise innovante colle parfaitement aux attentes de Lectra.

Lire aussi 3 mnLectra : la photographie de 2020 en chiffres

Parce que Lectra développe ses ventes en mode Saas (Logiciel sur abonnement// Software as a service) afin d'augmenter la part de ses ventes récurrentes et que Neteven évolue à 100 % dans cette stratégie. De fait, Neteven a développé un outil de distribution en ligne dont l'intérêt ne tient pas tant à son catalogue, présenté comme universel, qu'à ses connexions avec de nombreuses places de marché en ligne, qui lui permettent d'adresser aussi bien des clients en Chine communiste, qu'aux Etats-Unis, en France ou aux Pays-Bas.

... qui lève les complexités liées aux différences de standards

L'originalité de Neteven tient à l'innovation développée par l'entreprise dans le domaine de la vente en ligne, avec la promesse de réduire à néant tous les problèmes techniques liés aux déploiements de ce type de technologie.

"Avec la crise sanitaire, le e-commerce mondial connaît une accélération très forte, à l'instar des marketplaces qui représentent aujourd'hui 40 % des ventes en ligne. Elles offrent un énorme potentiel d'audience de consommateurs et donnent un accès extrêmement rapide aux marchés internationaux, tout en limitant les investissements et les risques liés à l'ouverture de nouveaux canaux de distribution.

Pour autant, l'absence de standards et la gestion de multiples interfaces est un réel frein au développement de stratégies omnicanaux pour les marques ou les distributeurs. C'est ici que Neteven intervient en levant cette complexité et en simplifiant la distribution via marketplaces", déclare ainsi Greg Zemor, directeur général et co-fondateur de Neteven.

Lire aussi 2 mnIndustrie de la mode : Lectra acquiert la pépite belge Retviews

Objectif pour Lectra : booster son offre 4.0 de mode à la demande

L'objectif de ce dernier est de faire de sa plateforme en ligne le fer de lance de la distribution de l'offre conçue et développée par Lectra dans le cadre de son virage vers l'usine 4.0 (4e révolution industrielle, qui passe par l'intégration des technologies numériques dans l'appareil de production industriel -ndlr), avec son offre « Mode à la demande » (Fashion on demand), qui doit aboutir dans la confection à la création d'un nouveau segment de marché de prêt-à-porter très personnalisé, quasiment sur-mesure. L'idée étant de compléter cette stratégie grâce à Neteven, avec la mise en place en ligne d'un outil de vente directe au consommateur.

"Initiée en 2017, la stratégie Lectra 4.0 a pour objectif de positionner Lectra comme un acteur incontournable de l'industrie 4.0 sur ses marchés d'ici 2030. En joignant nos forces avec Neteven, nous allons pouvoir répondre plus largement aux attentes de nos clients en les accompagnant dans la digitalisation et l'automatisation de leur processus de création de valeur et de commercialisation", éclaire Daniel Harari.

 Autant dire qu'avec Neteven, Lectra rajoute de nouveaux chevaux à son moteur.

Lire aussi 9 mnTextile : comment le groupe Lectra construit son offre de mode à la demande

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.