Forexpo, salon phare de la filière bois néo-aquitaine, veut avoir lieu en juin 2021

 |  | 881 mots
Lecture 5 min.
Démonstration d'abattage d'arbres à Forexpo 2016.
Démonstration d'abattage d'arbres à Forexpo 2016. (Crédits : Forexpo)
Les organisateurs de Forexpo, grand salon professionnel dédié à la filière bois, dont les besoins en recrutements s'envolent, sont déterminés à organiser cette manifestation -annulée en 2020 pour cause de Covid-, en juin prochain. Il y a la place pour y arriver, mais le dernier mot reviendra quand même aux autorités sanitaires.

Réunis ce jeudi 4 février à Bordeaux, les organisateurs de Forexpo, manifestation centrée sur la filière forestière régionale, qui a normalement lieu tous les quatre ans, ont pris date et annoncé qu'après l'annulation de 2020 ce salon professionnel international, créé en 1962, aurait lieu les 16, 17 et 18 juin prochains à Mimizan (Landes).

Lire aussi : La filière bois passe à l'offensive en Nouvelle-Aquitaine

En cette période de distanciation physique, Eric Dumontet, directeur de Forexpo, a mis l'accent sur les dimensions hollywoodiennes de Forexpo, que les visiteurs pourront parcourir en suivant dans la forêt un énorme cercle étiré sur 70 hectares, pour une longueur de 3 kilomètres. Ce qui n'empêche pas que, traditionnellement, certains points de visite puissent être embouteillés.

 Une filière régionale qui génère 10 milliards d'euros

"Nous sommes des forestiers qui faisons un salon professionnel par et pour les forestiers. Nous ne sommes pas une agence événementielle. Forexpo c'est le salon de la sylviculture et de l'exploitation forestière. Le pendant au sud de l'Europe des manifestations professionnelles sur la filière bois qui ont lieu en Scandinavie. Oui Forexpo aura lieu en juin prochain et nous sommes totalement sereins à ce sujet. Tant que les mesures sanitaires ne l'interdiront pas, nous maintiendront la manifestation", a tenu à cadrer Eric Dumontet, directeur de Forexpo.

Il faut dire qu'avec 50.000 emplois en Nouvelle-Aquitaine, dont 34.000 pour la seule Aquitaine, et un chiffre d'affaires annuel consolidé de 10 milliards d'euros, l'activité forestière pèse plus lourd dans la région que celle de l'aéronautique, ont rappelé les organisateurs.

Lire aussi : A Pessac, Wood Office mise sur l'ossature bois pour atteindre l'énergie positive

En 2021 au moins 192 exposants attendus

En 2016, Forexpo avait attiré 392 exposants, dont 68 étrangers venus de 16 pays, avec à la clé 248 stands totalisant 36.650 m2 de surface d'exposition.

"En 2021, nous misons sur la venue de 192 exposants, dont 46 étrangers originaires de 18 pays, et environ 30.000 visiteurs. Dans l'immédiat nous avons 130 stands de réservés, qui représentent 25.400 m2 de surface d'exposition. L'an dernier l'édition 2020 se présentait très bien et nous avions bouclé 80 % de la commercialisation en mars, quand il a fallu annuler. Seulement un tiers des exposants ont demandé à être remboursés, les deux tiers validant leur participation pour 2021. En cas de problèmes, nous nous sommes engagés à rembourser à 100 % les exposants", déroule Laurence Fort, directrice administrative et financière de Forexpo.

Cette manifestation, qui génère un chiffre d'affaires d'environ 850.000 euros, s'appuie sur un ensemble de partenaires privés, dont RTE, et publics, parmi lesquels la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département des Landes et la Communauté de communes de Mimizan.

42.000 kilomètres de pistes dans les Landes de Gascogne

Forexpo s'articule traditionnellement sur cinq pôles thématiques : services, reboisement-sylviculture, exploitation forestière, bois énergie, transport et logistique.

"En 2021, nous allons rajouter un pôle thématique avec les travaux publics. Comme les travaux sylvicoles et l'exploitation forestière, ce nouveau pôle disposera d'une arène où seront présentés les machines en action. La création de ce pôle correspond à une demande réelle. A lui seul le massif des Landes de Gascogne compte 42.000 kilomètres de pistes DFCI (Défense des forêts contre l'incendie), qu'il faut entretenir", éclaire Cyril Monneyron, commissaire général de Forexpo.

Malgré la crise sanitaire, la filière bois régionale est en mal de recrutements et les organisateurs de Forexpo ont souligné que certains grands groupes allaient jusqu'à financer des élèves en bac pro à partir de la classe de 1ère pour être sûrs de pouvoir les embaucher ensuite. Les demandes sont importantes en maintenance mais aussi notamment pour trouver des pilotes de machines d'abattage : "tous les secteurs sont déficitaires en main d'œuvre".

Lire aussi : "L'objectif numéro un est de sortir du tout béton à Bordeaux" Bernard-Louis Blanc (2/2)

Les chefs d'entreprises font aussi du tutorat pour mieux recruter

"Les chefs d'entreprise prennent également des jeunes en tutorat et les aident, y compris pour rédiger des CV (curriculum vitae). Ce qui fait que ces jeunes ont la certitude de trouver ensuite du travail", a souligné Béatrice Gendreau, conseillère régionale déléguée forêt bois et première transformation, lors de cette conférence de presse.

Les responsables de Forexpo ont renvoyé au rayon des clichés qui ont la vie dure l'idée selon laquelle les arbres continueraient en Nouvelle-Aquitaine et spécialement dans l'ex-Aquitaine à être massivement abattus pour être vendus à l'état de grumes, sans la moindre valeur ajoutée, à des clients chinois.

"Il faut oublier ce genre de caricature parce qu'en Nouvelle-Aquitaine 90 % du bois abattu est transformé sur place, et qu'il sert aussi bien à faire de la pâte à papier que des planchers ou de l'aménagement intérieur. Et il faut savoir que Poitou-Charentes, qui n'est pas une région très forestière, dispose par contre d'un tissu exceptionnel en matière de transformation du bois. Notre objectif c'est de transformer localement", a recadré Eric Dumontet.

Les grands fabricants de machines ont déjà répondu présent, ne manquait encore ce matin dans cette catégorie que John Deere.

Lire aussi : Stéphan de Faÿ : "Euratlantique a déjà compensé dix ans d'artificialisation des sols à Bordeaux"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :