Haute-Vienne : la Cité du cuir ouvrira à Saint-Junien en 2024

 |  | 854 mots
Lecture 4 min.
L’atelier Hermès (à droite) qui accueillera la Cité du Cuir, à Saint-Junien, en Haute-Vienne.
L’atelier Hermès (à droite) qui accueillera la Cité du Cuir, à Saint-Junien, en Haute-Vienne. (Crédits : POL)
On en sait un peu plus sur la future Cité du cuir, présentée ce 15 octobre à Saint-Junien, en Haute-Vienne. Un projet dédié à l'histoire et à l'avenir de la filière cuir chiffré à plus de 7 millions d'euros. Il doit être opérationnel dans quatre ans.

Lancée en 2005, l'idée aura cheminé quinze ans avant d'aboutir à la présentation officielle de cette Cité du Cuir dans la capitale française du gant de peau, activité attestée à Saint-Junien dès la Renaissance. Cette Cité du cuir, dont le coût est estimé à près de 7,2 millions d'euros, retracera l'histoire de la ganterie et renforcera l'attractivité économique d'une filière qui compte un millier d'emplois répartis dans un triangle situé sur la Haute-Vienne, la Charente et la Dordogne, auquel on peut ajouter la Corrèze avec des éleveurs de veaux sous la mère fournisseurs de la matière première.

Ce projet a évolué suite à l'implantation, en 2017, du groupe Hermès dans une ancienne mégisserie réhabilitée qui devait initialement héberger la Cité du Cuir. Dans cet atelier de fabrication de petit maroquinerie, le groupe de luxe forme aussi de futurs collaborateurs. A l'étroit dans ses locaux, Hermès va céder son site à la Communauté de communes Porte océane du Limousin. et réhabiliter les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :