Pourquoi Logikko veut injecter de l'hydrogène dans le moteur de votre voiture

 |  | 797 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : CC Brodie Vissers by Burst)
Après sept ans de R&D, la TPE Logikko se lance enfin sur le marché en commercialisant son injecteur d'hydrogène dans les moteurs thermiques qui réduirait la consommation et les pollutions. L'entreprise bordelaise, qui a lancé une levée de fonds, espère équiper 22.000 véhicules particuliers d'ici fin 2021 avant de s'attaquer aux poids-lourds, engins de chantiers puis navires.

Sans attendre la généralisation de la voiture électrique, des TPE et PME bordelaises multiplient les initiatives low-tech pour décarboner progressivement le secteur automobile que ce soit par la réduction du poids du châssis, la conversion à la motorisation électrique ou encore l'injection d'hydrogène dans le moteur comme le propose Logikko. Installés à Saint-Jean-d'Illac avec leurs quinze collaborateurs, Emmanuel Parmigiani, le fondateur, et Jacques Paucker, le directeur général, sont prêts à écrire une nouvelle page de l'entreprise, sept ans après sa création. Le temps nécessaire pour développer, peaufiner puis tester leur système d'injection d'hydrogène (HIS) breveté en 2017 et commercialisé depuis le début du mois de septembre sous le nom de GreenPerformer. "Le dispositif ne touche pas au bloc moteur et se branche à la batterie et au filtre à air. Il fonctionne selon le principe de l'électrolyse de l'eau qui produit en temps réel un mélange gazeux d'hydrogène et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :