Véhicules électriques : Retrofuture veut faire de Bordeaux le tremplin du retrofit

 |   |  1133  mots
Autorisée en France depuis avril 2020, le retrofit consiste à remplacer le moteur thermique d'un véhicule de plus de cinq ans par une motorisation électrique.
Autorisée en France depuis avril 2020, le retrofit consiste à remplacer le moteur thermique d'un véhicule de plus de cinq ans par une motorisation électrique. (Crédits : Retrofuture)
Spécialisée dans le retrofit, la conversion à la motorisation électrique de véhicules thermiques, la startup Retrofuture s'installera sur 400 m2 à Darwin en septembre 2020. Outre un Fablab et un showroom, elle prévoit d'y créer dix emplois d'ici fin 2021. Retrofuture prépare également une levée de fonds conséquente pour faire de Bordeaux une place forte de cette activité émergente en y investissant trois millions d'euros. Explications avec son fondateur Arnaud Pigounides.

Le retrofit, qui consiste à remplacer le moteur thermique d'un véhicule de plus de cinq ans par une propulsion 100 % électrique, est une activité encore toute jeune puisqu'elle n'est autorisée en France que depuis la publication d'un arrêté le 3 avril dernier. Alors que cette activité est autorisée dans plus de 50 pays au monde dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Italie ou l'Allemagne, ce feu vert français était réclamé activement par Arnaud Pigounides, fondateur de la startup Retrofuture et co-président d'Aire (l'association des acteurs de l'industrie du rétrofit électrique). Ce lobby réunit les onze entreprises déjà présentes sur ce nouveau marché qui s'étend des deux-roues aux bus en passant par les voitures particulières, les utilitaires et les camions. Pour les voitures particulières, l'autonomie dépassera cependant rarement les 150 km. "Ce texte très attendu est arrivé en avril 2020 en pleine crise sanitaire et économique ce qui n'a pas facilité les choses mais le marché est prometteur et nous arriverons donc à Bordeaux en septembre 2020 avant d'y installer le siège social de l'entreprise en janvier 2021", indique à La Tribune Arnaud Pigounides.

Lire aussi : Automobile: le retrofit, un lifting économique pour les vieux véhicules ?

400 m2 de locaux à Darwin

Créée en 2018 par cet ancien directeur d'agences de publicité et Marc Tison, un ancien cadre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :