Europlasma annonce la relance de son activité de neutralisation des déchets d'amiante

 |   |  1052  mots
Vue d'une coulée de déchets d'amiantes vitrifiés à la sortie du four de l'ancienne usine Inertam.
Vue d'une coulée de déchets d'amiantes vitrifiés à la sortie du four de l'ancienne usine Inertam. (Crédits : Agence Appa)
Après plusieurs semaines de travaux l'usine Inertam, filiale du groupe Europlasma, va reprendre son activité pendant la première semaine de juillet. Inertam est la seule unité industrielle au monde capable de neutraliser définitivement les déchets d'amiante, ce qui évite leur enfouissement. D'ici 2022 sa capacité d'inertage de ces déchets, par vitrification, doit être portée de 6.000 à 8.000 tonnes par an. A plus long terme une nouvelle génération de super usines d'inertage des déchets d'amiante pourrait voir le jour, avec des capacités annuelles de traitement dépassant les 30.000 tonnes.

Le groupe Europlasma, à Morcenx (Landes), dont la direction administrative se trouve à Pessac (Gironde/Bordeaux Métropole) et qui est le spécialiste international des technologies de dépollution utilisant la torche à plasma, annonce le redémarrage d'Inertam. Cette usine est la seule au monde à pouvoir neutraliser définitivement les déchets d'amiante (inertage), par vitrification.

Lire aussi : Immeuble Le Signal : le préfet désamiante pour éviter un sinistre à 26 M€

Rappelons que le plasma est l'un des quatre principaux états de la matière (avec les états solide, liquide et gazeux). Sachant qu'il faut notamment porter la matière à de très hautes températures, de l'ordre de 2.000 °C, pour la transformer en plasma.

L'usine avait été arrêtée en mai 2019

Inertam a néanmoins atteint ses limites techniques et la nouvelle direction du groupe, dont Jérôme Garnache-Creuillot est le PDG, devait décider de son avenir. Dans un entretien qu'il a accordé à La Tribune le 15 janvier dernier, le PDG d'Europlasma a été très clair et a confirmé non seulement que l'usine Inertam allait continuer à fonctionner mais que la technologie qu'elle porte est destinée à s'insérer dans le nouveau modèle de développement d'Europlasma.

Cette stratégie va faire du groupe un...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :