Covid-19 : à La Rochelle, le chantier naval Neel-Trimarans va reprendre le travail

 |   |  573  mots
Un trimaran du chantier Neel-Trimarans
Un trimaran du chantier Neel-Trimarans (Crédits : Olivier Blanchet/Neel Trimarans)
Spécialisé dans la conception et la production de trimarans de plaisance, le chantier naval rochelais Neel-Trimarans vient de se lancer dans la fabrication de masques alternatifs pour pouvoir accueillir ses salariés en sécurité et assurer la reprise du travail fin avril. Après avoir levé 2 M€ fin 2019, le chantier prévoit toujours d'investir 4 M€ en 2020.

Créé en 2009, en pleine crise financière, Neel-Trimarans est sans doute l'ultime chantier naval fondé en Nouvelle-Aquitaine à avoir ouvert un nouveau segment de marché dans le nautisme : celui du trimaran hauturier. C'est ainsi que Neel-Trimarans est rapidement devenu le leader mondial des bateaux de plaisance à trois coques. Les deux leaders mondiaux du catamaran, qui compte deux coques, étant également néo-aquitains, puisqu'il s'agit de CNB (groupe Bénéteau) à Bordeaux et Fountaine Pajot à La Rochelle.

Lire aussi : Le nautisme néo-aquitain efface son traumatisme de 2008 (1/2)

Neel-Trimarans, codirigé par Eric Bruneel et son associé Christian Mocquery, a engrangé énormément de nouvelles commandes en...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :