Médicaments vétérinaires : Ceva Santé Animale se lance dans la lutte contre la rage

 |   |  567  mots
Un des laboratoires de Ceva Santé Animale à Libourne
Un des laboratoires de Ceva Santé Animale à Libourne (Crédits : Ceva Santé Animale)
Le groupe girondin de pharmacie vétérinaire Ceva Santé Animale annonce l’acquisition des activités vaccinales et de R&D de la société allemande IDT Biologika GMBH (groupe Klocke). Une transaction qui ouvre de nouveaux marchés à Ceva, en particulier en direction des animaux sauvages et de la lutte contre la rage.

Le laboratoire de pharmacie vétérinaire Ceva Santé Animale, à Libourne (Gironde), annonce la conclusion d'un accord provisoire portant sur l'acquisition du portefeuille de produits biopharmaceutiques vétérinaires et les activités en recherche et développement d'IDT Biologika GMBH à Dessau-Rosslau (Saxe-Anhalt dans l'ex-Allemagne de l'Est). Les deux partenaires sont d'accord sur les termes de l'opération, dont ils ne dévoilent pas le montant, mais restent soumis au feu vert de l'Office fédéral de lutte contre les cartels (Bundeskartellamt). Le groupe Ceva Santé Animale, dirigé par Marc Prikazsky, a réalisé un chiffre d'affaires de 1,1 Md€ en 2017, avec plus de 5.500 salariés, dont 1.500 en France.

"Dès le début de nos discussions il a semblé évident qu'avec nos longues expériences respectives en production de vaccins, nous partagions de nombreuses valeurs communes à travers nos sociétés privées, familiales et détenues par leurs employés. Le rapprochement de nos équipes renforcera significativement notre innovation et développement en biologie, ce qui est primordial compte-tenu du rôle essentiel que jouent les vaccins pour réduire le recours aux antibiotiques, cruciaux pour le futur de la santé des hommes et des animaux" déroule Marc Prikazsky.

Pendant cinq ans, IDT fabriquera des produits Ceva

Fondé en 1921 IDT Biologika GMBH, qui appartient au groupe Klocke, déploie son activité dans la santé animale et humaine. En cédant à Ceva Santé Animale ses activités de biopharmacie animale et de R&D, qui représentent un tiers de son chiffre d'affaires, qui était de 241 M€ en 2017, avec 1.915 salariés, la société allemande entend se concentrer sur le développement de vaccins pour la santé humaine.

"Nous connaissons Ceva depuis longtemps et avons choisi de devenir leur partenaire pour assurer la future croissance des produits de santé animale d'IDT et pour bénéficier du portefeuille solide de Ceva, de sa présence mondiale et de son réseau. Nos équipes de R&D et commerciales vont jouer un rôle clé au sein de la 6e plus grande société de santé animale du monde, porteuse de l'une des croissances les plus rapides, éclaire Carsten Klocke, PDG de Klocke Holding. Par ailleurs, poursuit-il, nous continuerons à produire sur notre site de Dessau pendant au moins cinq ans les produits de santé animale cédés à Ceva. Cette transaction et cette orientation claire permettront à IDT de croître encore plus rapidement et de soutenir mutuellement l'initiative "One Health" : IDT pour la santé humaine, et notre partenaire Ceva pour la santé animale".

Ceva va investir sur les sites d'IDT Biologika

Les deux entreprises mettent en avant leur complémentarité dans les gammes de vaccins porcins et aviaires, et leurs expertises dans le développement de nouvelles applications vaccinales. Ceva prévoit ainsi d'investir "de manière significative" dans le développement d'un nouveau Centre mondial d'innovation porcine sur le site d'IDT à Dessau-Rosslau, mais aussi sur l'île de Riems (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale : au nord-est de l'Allemagne) pour IDT Research.

Tandis que Ceva focalise son activité sur les animaux de rente et de compagnie, IDT Biologika GMBH a notamment développé une spécialisation dans "les autovaccins et la vaccination orale pour le contrôle des maladies endémiques chez les animaux sauvages et en liberté". D'où le transfert au sein de Ceva de nouvelles technologies, en particulier pour le contrôle de la rage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :