A La Rochelle le chantier naval Fountaine Pajot va recruter 150 personnes

 |   |  523  mots
Avec la montée en puissance de la production, Fountaine Pajot doit faire face à ces problèmes de main d'oeuvre.
Avec la montée en puissance de la production, Fountaine Pajot doit faire face à ces problèmes de main d'oeuvre. (Crédits : DR)
La fusion en cours depuis le rachat, en mai dernier, par Fountaine Pajot du chantier Dufour Yachts se passe bien. L’activité se développe et la situation financièrement équilibrée permet d’envisager l’avenir avec optimisme.

Le chantier naval Fountaine Pajot, à La Rochelle, vient de publier ses résultats pour l'exercice 2017-2018. Spécialisé dans la conception et la fabrication de catamarans hauturiers, dont il est le numéro deux mondial, Fountaine Pajot, coté en Bourse, a pris en mai dernier le contrôle du chantier naval Dufour Yachts, également rochelais, qui de son côté développe des bateaux monocoques. Le chantier naval Fountaine Pajot, qui emploie désormais 1.100 salariés, connait une très forte progression de son activité et annonce le recrutement de 150 nouveaux collaborateurs d'ici le 31 août 2019.

La direction du chantier naval, dont Claire Fountaine est la présidente et Nicolas Gardies le directeur général, déploie la deuxième partie de son plan de développement Océan 40 à Fountaine Pajot, tandis qu'un programme d'amélioration (des process et des flux) va être lancé chez Dufour Yachts. Le chiffre d'affaires de Fountaine Pajot, consolidé à proportion des quatre mois de présence de Dufour Yachts dans le nouveau périmètre, atteignait un montant de 137,6 M€ lors de la publication des premiers chiffres en octobre. Ces données consolidées (une première pour Fountaine Pajot) n'avaient cependant pas été révisées par les commissaires aux comptes. C'est désormais chose faite et le chiffre d'affaires de Fountaine Pajot intégrant les quatre mois de présence de Dufour Yachts a été définitivement fixé à 136,8 M€. Ce qui n'enlève rien aux performances du chantier naval.

Fountaine Pajot Catamaran

Les compagnies charters sont un très gros débouché par Fountaine Pajot (photo Gilles Martin-Raget).

Des capitaux propres qui atteignent 44,7 M€

Comparé à l'exercice précédent, où le chantier Fountaine Pajot seul avait réalisé un chiffre d'affaires de 78,9 M€ (données retraitées), la progression de l'activité est de +73 %. Tous les indicateurs intermédiaires sont à la hausse, avec en particulier le résultat d'exploitation (qui mesure la performance de l'entreprise) qui, à 15,6 M€, progresse de +55 %. Le résultat net du groupe atteint quant à lui 10,3 M€, contre 6,3 M€ précédemment, soit une hausse de +63 %. A titre d'illustration, si Fountaine Pajot avait consolidé avec Dufour Yachts sur un exercice entier, son chiffre d'affaires 2017-2018 aurait été de 176,8 M€, pour un résultat d'exploitation de 17,9 M€ et un résultat net de 12 M€.

La direction du groupe estime que les résultats de la fusion sont probants et que cette acquisition stratégique de Dufour Yachts va de pair avec un bilan équilibré. A la fin de l'exercice Fountaine Pajot cumule ainsi 42,4 M€ de dettes financières pour 39,7 M€ de trésorerie, soit une dette nette de 2,7 M€, tandis que ses capitaux propres sont passés de 22,8 M€ au 31 août 2017 à 44,7 M€ au 31 août 2018. Clairement sorti de l'onde de choc de la crise financière de 2008, le marché du nautisme international connait une forte hausse qui profite très largement aux chantiers français, à commencer par le leader mondial Bénéteau, en Vendée. Avec les chantiers Lagoon (Bénéteau, à Bordeaux et en Vendée) et Fountaine Pajot les Français règnent sur le marché des catamarans hauturiers, dont ils sont les leaders.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2019 à 19:08 :
Bonjour où doit on envoyer notre candidature ?
a écrit le 31/12/2018 à 11:31 :
Bonjour,j'ai travaillé chez Jeanneau pendant plusieurs années,j'ai déménagé et je suis en recherche d'emploi.
Je m'adresse ou pour postuler.Merci.
a écrit le 23/12/2018 à 17:34 :
Bravo bonne nouvelle, Macron soit continuer les réformes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :