A La Brousse, Speed Run a trouvé des repreneurs

Par Jean-Philippe Déjean  |   |  321  mots
Speed Run intervient en particulier sur des opérations en métallurgie et mécanique industrielle.
Speed Run, entreprise centrée sur la mécanique et la métallurgie, vient d’être cédée à deux repreneurs issus du secteur immobilier.

Spécialisé dans le conseil en fusion-acquisition, le cabinet bordelais Alienor Partners vient d'accompagner Fabrice Dayron et Céline Morin, les repreneurs de la société Speed Run, à La Brousse (Charente-Maritime). Le cabinet Fidal (avocats d'affaires) a de son côté assuré l'accompagnement juridique. Fondée en 2007 par Michel Mullon, Speed Run a développé un bouquet d'activités en mécanique industrielle, métallurgie et ouvrages métalliques, entretien et rénovation d'ouvrages industriels ou encore travaux spécifiques sur cordes.

Cette PME, qui emploie 13 salariés, a réalisé un chiffre d'affaires de 1,8 M€ en 2017, pour 328.900 euros de résultat net. Michel Mullon, le cédant, a été de son côté accompagné dans cette opération, dont le montant n'a pas été dévoilé, par le Crédit agricole Charente-Maritime/Deux-Sèvres sur le plan financier et par le cabinet Lalande & Associés (expertise comptable, commissariat aux comptes), à Montendre (Charente-Maritime), pour le volet juridique.

Conseils et accompagnement

Après être notamment passé par Nexity, Fabrice Dayron a lancé avec Céline Morin une activité de gestion immobilière à Blois (Agence Imm) puis la société Katz, toujours à Blois qu'il a cédé avec de se lancer dans la reprise de Speed Run.

"Rependre une entreprise n'est pas un exercice simple : beaucoup de demandeurs, peu d'offres viables et un maquis qu'il faut être préparé à explorer. Ludovic Richard (Alienor Partners -NDLR) a pris le temps de nous recevoir, de valider la pertinence de notre projet avant de se mettre en recherche pour notre compte d'une cible. Il nous a accompagné tout au long du processus : rendez-vous, établissement du prévisionnel, financement, rencontre des réseaux et partenaires...", rembobine Fabrice Dayron.

Speed Run, dont la clientèle est essentiellement constituée d'entreprises de l'industrie et de coopératives agricoles régionales, intervient en maintenance mais aussi travaux multi-services dans le sites industriels, portuaires, agricoles, principalement dans les deux Charentes.