Ford, Dirk Heller quitte la présidence de Ford Aquitaine Industries

 |   |  233  mots
Kieran Cahill, à droite appuyé au bloc moteur, au côté d'Edwina Hart Am (à gauche), ministre du gouvernement gallois en charge des Affaires, de l'Entreprise, de la Technologie et de la Science
Kieran Cahill, à droite appuyé au bloc moteur, au côté d'Edwina Hart Am (à gauche), ministre du gouvernement gallois en charge des Affaires, de l'Entreprise, de la Technologie et de la Science (Crédits : DR)
Tout en restant à Ford Europe, Dirk Heller, qui présidait Ford Aquitaine Industries (FAI), change de fonctions. Il est remplacé par le Gallois Kieran Cahill.


Ford Aquitaine Industries, à Blanquefort (Gironde), filiale du groupe Ford spécialisée dans la fabrication de boîtes de vitesses automatiques vient de changer de dirigeant. Dirk Heller, directeur des usines de fabrication de moteurs et boîtes de vitesses (groupe moto-propulsion) de Ford Europe, à Cologne, également président de FAI a pris début janvier la direction des usines d'assemblage de Ford Europe. Il est remplacé, dans ses fonctions, y compris à la présidence de FAI par le Gallois Kieran Cahill, qui a notamment dirigé l'usine de moteurs de Ford à Bridgend, au Pays de Galles.

Une source proche de la direction de Ford Aquitaine Industries précise que Kieran Cahill connaît bien l'usine de Blanquefort, où il est déjà venu. Quant à la vente au groupe canadien Magna de l'équipementier allemand Getrag, dont l'une des filiales est la coentreprise Getrag Ford Transmissions (GFT), qui a une usine à Blanquefort (Gironde), à quelques centaines de mètres de celle de FAI, la même source se veut rassurante.

"La cession de Getrag à Magna est perçue comme une évolution technologique très intéressante pour l'équipementier allemand, car Magna est le second équipementier automobile au monde, et cela ne change rien au quotidien de Getrag" observe-t-elle.

Hormis cette cession, rien de précis n'a encore été annoncé au sujet des filiales de Getrag, ce qui inquiète certains salariés de GFT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :