Appartements anciens : Bordeaux devient la ville la plus chère de province

 |   |  263  mots
(Crédits : Objectif Aquitaine / Appa)
A fin septembre, les prix médians des appartements anciens à Bordeaux avaient bondi de 12,1 % par rapport à l'an passé, à 3.590 € le m2. La capitale girondine rejoint Nice en tête des villes de plus de 150.000 habitants les plus chères de France, hors Paris.

La conférence de presse des Notaires de France, ce mardi matin, a permis de faire un point chiffré sur les tendances immobilières dans les métropoles françaises. Les données étaient particulièrement attendues pour Bordeaux, victime d'une pression démographique très forte qui contribue à faire grimper les prix. Il en ressort que le prix médian enregistré par les notaires pour les appartements anciens atteignait 3.590 € par m2 en septembre dernier, soit une hausse de 12,1 % ! C'est la plus forte progression dans l'Hexagone sur un an, derrière Nantes (+6,3% à 2.710 € le m2), Lyon (+6% à 3.560 €), Angers (+5,4% à 1.800 €) et Lille (+5,2% à 3.020 €). Toujours fin septembre, la moyenne nationale était de +5,1 %, avec un record de 952.000 transactions qui laisse espérer que la barre du million sera franchie ou au moins frôlée en 2017.

Avec 3.590 € le m2, Bordeaux rejoint Nice en tête des villes où le m2 est le plus cher, Paris étant évidemment hors concours. Les Notaires de France estiment que cette flambée bordelaise (+23 % en 50 ans) est liée à un phénomène de "rattrapage", notamment pour les maisons qui concentrent la moitié des transactions enregistrées. "Il y a l'effet ligne à grande vitesse et toute une politique de la ville qui a certainement rendu Bordeaux très attractive", a souligné le notaire Thierry Thomas lors de cette conférence de presse, ajoutant que "les confrères locaux disent que cela devrait se calmer".

Du côté des maisons anciennes, la hausse est quasiment aussi spectaculaire, à +10 % avec un prix médian de 300.000 €, aboutissant à une 7e place.

Lire aussi : Bulle ou pas bulle immobilière à Bordeaux ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2017 à 17:42 :
Bordeaux n'est pas une ville de province, mais une ville de France.
Paris n'est pas la capitale des provinces, mais de la France.
Quand on habite à Bordeaux on n'habite pas en province mais en France...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :