Brexit : bonne nouvelle pour l’immobilier de prestige français ?

 |   |  478  mots
L'immobilier de luxe français hyper attractif en ces temps de Brexit ? C'est le pari des agences Coldwell Banker France et Monaco.
L'immobilier de luxe français hyper attractif en ces temps de Brexit ? C'est le pari des agences Coldwell Banker France et Monaco. (Crédits : DR)
La sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne (Brexit), suite au référendum de jeudi, va permettre un véritable "boom" de l’immobilier de prestige français, selon Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France et Monaco, réseau d’agences d’immobilier de luxe.

La Bourse n'aime pas les incertitudes. Et au lendemain de la victoire des partisans de la sortie de l'Union européenne par la Grande-Bretagne, elles sont nombreuses, ces incertitudes, concernant les conséquences économiques et financières de ce résultat.
Les places boursières ont immédiatement plongé après l'annonce de la nouvelle de ce matin, et avec elles... la cote de la livre sterling. Le scenario immédiat, qui ne préjuge cependant en rien de l'évolution boursière des prochains jours, semble accréditer l'analyse de Laurent Demeure, président du réseau d'agences d'immobilier de luxe Coldwell Banker France et Monaco.

"Les nombreux Britanniques et les Européens, Français et Italiens notamment, travaillant à Londres dans les secteurs de la finance, chez les multinationales et les startups, qui ont suspendu leurs projets au résultat du vote vont désormais concrétiser leurs intentions d'achat dans les 15 jours car la livre sterling peut s'effondrer rapidement", déclarait-il ce vendredi matin.

Et de rappeler que la banque HSBC avait annoncé qu'en cas de victoire du "Leave", elle transférerait 20 % de ses effectifs, soit 1.000 personnes, de Londres à Paris car la City perdrait de fait son rôle de plaque tournante financière de l'UE.
Idem pour Morgan Stanley, qui envisage de transférer 1.000 personnes elle aussi sur le continent. Ou encore Goldman Sachs, qui compte 5.000 salariés à Londres, et qui menaçait, dès 2013 déjà, d'en transférer une partie à Paris et Francfort.

"Paris, qui compte déjà avec La Défense le premier quartier d'affaires européen, possède un net avantage sur Francfort en terme d'immobilier de prestige et de qualité de vie, deux notions primordiales pour les décideurs des groupes se relocalisant en France", souligne le président de Coldwell Banker France.
"En vendant maintenant leur logement pour habiter en France, les Britanniques bénéficient de la forte augmentation (+25 % en moyenne) des prix de l'immobilier entre 2012 et 2015. A Londres cette hausse a effectué un bond de plus de 10 % en un an alors que les prix ont quasiment stagné à Paris, ce qui rend plus désirable la capitale française pour ceux qui tablent sur une hausse des prix après l'élection présidentielle de 2017."

Coldwell Banker, qui compte désormais 20 bureaux en France et à Monaco, cinq ans seulement après son arrivée en France où elle a réalisé un volume d'affaires de 300 millions d'euros en 2015 (+42 % par rapport à 2014), anticipe, de fait, une nouvelle hausse de ses activités. Coldwell Banker France prévoit d'ouvrir 10 nouvelles agences en 2016 et de recruter 100 agents commerciaux en immobilier résidentiel.
Fondé en 1906, Coldwell Banker est le leader mondial de la vente d'immobilier de prestige à travers sa division Coldwell Banker Previews International qui vend chaque jour près de 90 millions de dollars de propriétés de luxe dans le monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :