Tour de 50 m en structure bois à Bordeaux Euratlantique : 9 candidats sur les rangs

 |   |  288  mots
Stéphan de Faÿ, directeur général de l'EPA Bordeaux Euratlantique
Stéphan de Faÿ, directeur général de l'EPA Bordeaux Euratlantique (Crédits : Objectif Aquitaine / Mikaël Lozano)
En marge du Salon de l’immobilier d’entreprise, le Simi, les équipes ayant répondu à l’appel à projets lancé par Bordeaux Euratlantique pour la réalisation d’un immeuble de logements de 50 mètres de hauteur en structure bois, ont présenté leurs maquettes. Ces dernières seront exposées à la Maison du projet à partir de janvier.

50 mètres, c'est la hauteur du futur immeuble de logements en structure primaire bois qui sera construit à 2 minutes de la gare Saint-Jean à Bordeaux, au sein d'un îlot mixte sur le secteur Saint-Jean Belcier. Il s'agira d'un des plus hauts ouvrages de ce type dans le monde. Un appel à projets a été lancé par l'établissement public d'aménagement Bordeaux Euratlantique, en charge de l'aménagement de plus de 700 ha à Bordeaux, Bègles et Floirac.

A l'occasion du salon de l'immobilier d'entreprise de Paris, le Simi, le jeudi 3 décembre dernier, 9 équipes toutes composées de maître d'ouvrage, d'architecte et d'entreprises de construction ont dévoilé leurs maquette.

"En découvrant, visuellement dans un 1er temps, les projets des candidats, j'ai été marqué par leur variété en termes de programmation, d'architecture et de procédés constructifs", déclare Stéphan de Faÿ, directeur général de Bordeaux Euratlantique.

Les maquettes seront exposées à la Maison du projet, 74 rue Carle-Vernet (Bordeaux) à partir de janvier 2016. Le lauréat du concours sera annoncé en mars, lors du Marché international des professionnels de l'immobilier (Mipim).

L'initiative a été saluée par Sylvia Pinel, ministre du Logement, lors du Simi :

"Le bois, par ses performances, apporte des réponses pertinentes, originales et prometteuses. [...] Au-delà de cette opération emblématique, l'engagement pris par l'EPA sur un volume de construction bois annuel participe à l'émergence d'un marché et à la structuration d'une industrie au niveau régional et national."

Bordeaux Euratlantique s'est engagé à construire 25.000 m² par an en structure primaire bois majoritaire et/ ou en matériaux biosourcés. Cette initiative, en plus de soutenir le développement de toute une filière, permet de contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :