Drones : le Bordelais Singulair passe à l’échelle grâce au n°1 mondial de l’éolien

 |  | 740 mots
Lecture 4 min.
Spécialisée dans l'inspection des pales d'éoliennes avec des drones, la société bordelaise Singulair analyse les images grâce à l'intelligence artificielle.
Spécialisée dans l'inspection des pales d'éoliennes avec des drones, la société bordelaise Singulair analyse les images grâce à l'intelligence artificielle. (Crédits : Singulair)
L’entreprise bordelaise Singulair, spécialisée dans l’inspection de pales d’éoliennes par drones, a signé en début d’année un contrat de trois ans avec le n°1 mondial de l’éolien, le fabricant danois Vestas. Un partenariat qui confère visibilité et crédibilité permettant à Singulair de recruter à Bordeaux et de se déployer à l'étranger.

L'entreprise bordelaise Singulair qui compte dix salariés devrait monter à une quinzaine dans les six prochains mois. Pour l'expliquer, malgré la crise, son PDG met en avant une précédente expérience riche d'enseignement dans l'entrepreneuriat, son positionnement et une belle opportunité. La société française spécialisée dans l'inspection de pales d'éoliennes par drones, créée en 2014, a signé en début d'année un contrat de trois ans avec le producteur danois d'éoliennes Vestas, numéro un mondial du secteur.

L'analyse de données

"Il y a quelques années, les industriels nous disaient être convaincus par le drone, mais ils avaient besoin de personnes assurant la continuité digitale. Or, cela a toujours été mon credo. Je privilégie le volet application et les usages plutôt que le matériel", rembobine Olivier Maffrand, PDG de Singulair.

"Le sujet, c'était donc d'offrir une plateforme qui allait...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :