Elisa Aerospace formera 600 ingénieurs sur son nouveau campus bordelais en 2020

 |   |  483  mots
Le futur campus d'Elisa Aeropsace accueillera 600 élèves ingénieurs à Saint-Jean-d'Illac, près de Bordeaux.
Le futur campus d'Elisa Aeropsace accueillera 600 élèves ingénieurs à Saint-Jean-d'Illac, près de Bordeaux. (Crédits : Elisa Aerospace)
A l'occasion du Salon du Bourget qui se tient à Paris jusqu'au 23 juin, l'école d'ingénieurs Elisa Aerospace a annoncé la création d'un nouveau campus à Saint-Jean-d'Illac, à l'ouest de Bordeaux. L'ouverture de ces nouveaux bâtiments permettra d'accueillir 600 étudiants supplémentaires en 2020.

Installée dans des locaux temporaires sur le site de l'uZZine depuis 2018, Elisa Aerospace (école d'ingénieurs des sciences aérospatiales) annonce l'ouverture d'un campus qui pourra accueillir 600 élèves à partir de septembre 2020. Le développement de l'école est soutenu par le groupe ISAE qui est un pôle de formation et de recherche en aéronautique et spatial.

C'est le site Palanque, à Saint-Jean-d'IIlac, commune girondine de 8.200 habitants à l'ouest de Bordeaux Métropole, qui sera l'hôte de ce nouveau campus. Situé à moins de deux kilomètres des locaux actuels et jouxtant le bassin d'emplois autour de l'aéroport de Bordeaux Mérignac, le complexe de 18.000 m2 se divisera en quatre secteurs spécifiques destinés aux études, à la recherche, aux activités associatives, à l'administration du site ou encore à l'accueil des partenaires. Des logements étudiants sont prévus. Dès 2020, un bâtiment et une agora ouvriront leurs portes pour réceptionner l'ensemble des étudiants du cycle préparatoire intégré et du cycle ingénieur.

Conception, maintenance et mise en oeuvre

Formation en cinq ans, cette école privée s'adresse aux profils titulaires d'un baccalauréat général scientifique, qui composent environ 96 % de ses effectifs, et le reste sont des étudiants sont issus de la filière sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D), selon le palmarès des écoles d'ingénieurs en 2019. Les admissions se font via la plateforme Parcoursup pour les entrants post-bac ou par concours pour les étudiants issus des classes préparatoires. Les étudiants suivront une formation leur permettant d'acquérir des compétences dans les domaines de la conception, de la maintenance et de la mise en œuvre des systèmes aéronautiques et spatiaux. La rentrée 2019 se fera sur le site déjà existant à l'uZZine.

Créée en 2009, l'école est originaire de Saint-Quentin dans les Hauts de France. En 2018, elle a choisi de s'implanter dans la région Nouvelle-Aquitaine afin de bénéficier du savoir-faire dans le secteur aéronautique déjà important sur le territoire. En effet, la métropole bordelaise héberge de nombreux sites et industriels dans le domaine aéronautique et spatial.

Lire aussi : Aéronautique : Alpha-RLH fait le plein d'innovations avant le Salon du Bourget

En Nouvelle-Aquitaine, le secteur de l'aéronautique et du spatial concentrait plus de 38.300 emplois en 2017, selon l'Insee. A l'échelle du Grand Sud-Ouest, comprenant l'Occitanie, les emplois dédiés à l'activité aérospatiale en 2017 correspondaient à 107.300 salariés. Au regard de ce potentiel, Elisa Aérospace tente de répondre au déficit de formations supérieures au niveau bac +5 sur le territoire. L'école a également conclu des liens avec les acteurs de la filière à savoir les industriels du BAAS (Bordeaux Aquitiane aéronatique et spatial), le groupe Isae et l'Université de Bordeaux.

Lire aussi : En Nouvelle-Aquitaine, l'emploi aérospatial à la recherche d'un second souffle

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :