Rachat de Ze Drive : « Il nous manquait des moyens pour atteindre des nouveaux clients »

Une conjoncture défavorable à la consommation locale, une clientèle peu renouvelée et un rachat imaginé depuis le début : tout a poussé Ze Drive, enseigne girondine de distribution alimentaire zéro déchet, à franchir le pas. Les deux fondatrices viennent d'annoncer le rachat de leur société par un acteur toulousain d'envergure nationale, le Drive tout nu, qui veut maintenant percer en Gironde sur un marché très soumis aux aléas.
Les deux fondatrices de Ze Drive Laura Boudier et Célia Baracchini viennent d'officialiser le rachat de leur société par l'acteur national le Drive tout nu.
Les deux fondatrices de Ze Drive Laura Boudier et Célia Baracchini viennent d'officialiser le rachat de leur société par l'acteur national le Drive tout nu. (Crédits : DR)

À l'origine de Ze Drive, il y a deux ambitions, portées par les fondatrices Célia Baracchini et Laura Boudier. La première "démocratiser le zéro déchet", l'autre, qui va de pair, "faire comme le Drive tout nu". Bingo, deux ans et trois confinements plus tard, les Girondines de Ze Drive, représentantes de la distribution alimentaire en circuit-court, sont rachetées par leur mentor. Le Drive tout nu, qui vient de lever cinq millions d'euros pour se positionner comme acteur de référence sur la consommation zéro déchet en France, officialise ainsi son arrivée en Gironde. Et va pouvoir s'appuyer sur le parcours accompli par Ze Drive depuis 2020 pour convertir les consommateurs.

Lire aussiA Mérignac, le Drive de Marius cultive le local, la consigne et l'innovation

Avec un entrepôt à Saint-André-de-Cubzac et cinq points de livraison de produits conditionnés en zéro déchet répartis autour de Bordeaux, Ze Drive était parvenu à investir un marché en pleine explosion avec les confinements. La jeune société, lancée en février 2020, était tombée à pic en intégrant des points relais dans les boutiques des commerçants. "La demande a flambé. Mais vraiment. On s'est retrouvé à préparer des commandes jusqu'à minuit, on a embauché à tour de bras, on est passé de deux à huit personnes sans parvenir à acheminer les commandes assez vite", rejoue Célia Baracchini, l'une des deux fondatrices. En un peu plus de deux ans, 2.000 familles passent commande pour des produits issus de circuits-courts auprès d'une centaine de producteurs et acheminés par camion dans les boutiques en points relais.

-30 % d'activité fin 2021

Ze Drive boucle l'exercice 2020 avec un chiffre d'affaires inespéré de 400.000 euros. Mais l'euphorie des confinements autour de la consommation locale retombe brutalement. "En septembre dernier, la rentrée ne s'est pas passée comme prévu. 40 % des épiceries vrac ont fermé en France. Ça a été difficile de savoir pourquoi, on a perdu des clients fidèles", se désole l'entrepreneuse. Le coup d'arrêt intervient aussi brutalement qu'était survenue l'envolée de la demande. A tel point que le drive local perd 30 % de son activité au dernier trimestre 2021 et doit retomber à quatre salariés. Depuis, les ventes stagnent avec des commandes qui ne dépassent pas les 200 clients par semaine. Au-delà des clients "ultras convaincus du départ", il est difficile de capter un nouveau public.

Lire aussiLa marketplace alimentaire girondine Alenvy liquidée

"Ce qui nous manque ce sont les moyens financiers et une grande force de frappe pour atteindre des nouveaux clients. C'est la communication qui fait tout", reconnaît Célia Baracchini. "On savait qu'il y avait des porteurs pour monter des projets sur Bordeaux donc on ne voulait pas se mettre en concurrence, on se serait marché dessus."

Nouvelles boutiques en commençant par Pessac

C'est pour ainsi dire que le rachat par le Drive tout nu s'est fait très naturellement. En 2021 déjà, la société fondée en 2018 à Toulouse, devenue l'un des leaders français de la franchise zéro déchet, proposait à Ze Drive un rachat. Mais les fondatrices bordelaises préféraient alors surfer sur une vague favorable et développer un réseau autour de la métropole girondine. Elles pensent même à franchiser mais manquent de temps. Elles ne refuseront pas l'offre de rachat deux fois, surtout avec une conjoncture capricieuse. La vente vient d'être conclue ce 18 juillet 2022 et le site de Ze Drive a basculé vers celui de son acquéreur quelques jours plus tard. Le montant de l'opération est tenu secret.

Le Drive tout nu a désormais pour ambition d'ouvrir des boutiques franchisées en Gironde et souhaite commencer par Pessac pour créer un véritable hub logistique de l'alimentation. Des postes seront créés autour du reconditionnement de produits, de la préparation et remise de commande. Au passage, l'appellation Ze Drive disparaîtra en tant que telle. Pour les deux fondatrices, cette étape est gage d'une vraie satisfaction. "Le marché a stagné ces derniers mois, mais je suis convaincu que c'est un système d'avenir et qu'on a pas le choix de transformer nos modes de consommation. On n'a pas le choix", martèle Célia Baracchini.

Lire aussiLivraison de courses : opérateurs géants et locaux croquent le marché du « dernier kilomètre » (1/3)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.