Un professeur d'électronique aux commandes de l'Université de Bordeaux

Le professeur d'électronique Dean Lewis a été élu pour quatre ans à la présidence de l'Université de Bordeaux. Il succède à Manuel Tunon de Lara qui, au cours de ses deux mandats, a piloté avec succès la fusion des établissements bordelais puis le long processus de dévolution du patrimoine.

3 mn

Dean Lewis prend pour quatre ans la présidence de l'Université de Bordeaux.
Dean Lewis prend pour quatre ans la présidence de l'Université de Bordeaux. (Crédits : Arthur Pequin)

Président de l'Université de Bordeaux depuis sa création en 2014, Manuel Tunon de Lara tire sa révérence. Ce lundi 24 janvier, le conseil d'administration de l'Université de Bordeaux a élu Dean Lewis pour un mandat de quatre ans à la présidence de cet établissement né de la fusion des ex-universités Bordeaux I, II et IV.

Lire aussi 2 mnLionel Larré élu président de l'Université Bordeaux Montaigne

Agrégé de sciences physiques

Professeur d'électronique, Dean Lewis a été désigné au premier tour de scrutin à une large majorité : 29 voix pour sur 35 votants, 5 votes blancs et 1 nul. Il était déjà vice-président du conseil d'administration de l'Université de Bordeaux de 2014 à 2018 puis vice-président en charge des ressources humaines de 2018 à 2022.

Originaire du Périgord et en poste à Bordeaux depuis 1992, Dean Lewis, 56 ans,  est professeur des universités et docteur en électronique, diplômé des Universités de Bordeaux, de Paris-Saclay et de l'ENS Cachan et agrégé de sciences physiques. Il enseigne l'électronique et la physique dans le cadre de l'agrégation de physique et de la licence de sciences pour l'ingénieur. Dean Lewis mène parallèlement des recherches sur le développement de techniques d'analyse de circuits électroniques intégrés submicroniques par imagerie laser mono et multi-photonique.

Lire aussi 7 mnDans les universités, le financement de l'innovation impose de profondes mutations

Catherine Gauthier, professeure de droit public a également été élue vice-présidente du conseil d'administration (32 voix pour sur 35 votants et 3 blancs) et succède à Antoine de Daruvar.

Fusion et dévolution

Lors de ses deux mandats à la présidence, Manuel Tunon de Lara, spécialiste reconnu de l'asthme et des allergies, a d'abord piloté la fusion des trois établissements d'enseignement supérieur bordelais (Bordeaux I, II et IV) avant de mener à bien le long processus de négociation avec l'Etat pour la dévolution d'un très important patrimoine foncier et immobilier. Opération qui a symboliquement abouti, quelques jours avant son départ, avec la signature le 23 décembre 2021 d'une première série d'actes notariés formalisant le transfert de plusieurs propriétés. Le processus doit se poursuivre jusqu'en 2023.

L'Université de Bordeaux compte plus de 56.000 étudiants et 6.000 personnels dont près de 3.200 enseignants-chercheurs et chercheurs. Le tout répartis sur 187 hectares dont 116 hectares pour le seul campus de Pessac, Talence et Gradignan.

Lire aussi 8 mnComment l'Université de Bordeaux veut attirer les entreprises sur le campus

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.