Jeux vidéo : Shiro Games, ce studio bordelais aux commandes de l'adaptation « Dune : Spice Wars »

Grâce au large succès de son titre "Northgard", le studio bordelais Shiro Games a décroché l'adaptation vidéoludique de Dune, le mythique roman de Franck Herbert, l'un des piliers de la science-fiction. De quoi susciter pour "Dune : Spice Wars" une gigantesque attente de la part des joueurs du monde entier, trente ans après le jeu vidéo qui avait, à l'époque, posé les bases de la stratégie en temps réel. Mais chez Shiro Games, on garde la tête froide.

6 mn

Ornithoptères et mers de sable, le jeu Dune : Spice Wars sortira sur PC, en early acces, en 2022, mêlant stratégie temps réel et stratégie à long terme.
Ornithoptères et mers de sable, le jeu Dune : Spice Wars sortira sur PC, en early acces, en 2022, mêlant stratégie temps réel et stratégie à long terme. (Crédits : Shiro Games / Funcom)

Quelques mois après la sortie en salles du premier volet du film de Denis Villeneuve, Dune reviendra en 2022 sur le devant de la scène avec deux jeux vidéo directement issus de l'univers né sous la plume de Franck Herbert (1). Publié aux Etats-Unis en 1965, Dune  a posé les bases de la science-fiction et est réputé être le roman du genre le plus vendu au monde. Rien que ça. Autant dire que le modeste studio Shiro Games sera sérieusement attendu au tournant à la fois par une large communauté de joueurs et de fans du roman pour son futur jeu "Dune : Spice Wars", dont l'accès anticipé (early access) est annoncé sur PC pour mi-2022.

"Chez Shiro Games, on développe nos propres univers et personnages. Autant dire qu'on n'était pas très chaud quand l'éditeur Funcom nous a proposé, en 2018 d'adapter une licence avec un droit de regard des ayants droits... Mais quand il nous a dit que cette licence c'était Dune, on a ravalé nos principes et on a réfléchi 48h avant d'accepter et de signer !", rigole Sébastien Vidal, le directeur général du studio, grand amateur du roman et de ses différentes adaptations.

Lire aussi 6 mnJeux vidéo : Bordeaux et Angoulême créent SO Games pour combiner attractivité et sobriété

Une carte de visite nommée Northgard

Détenu par le Chinois Tencent, Funcom est un éditeur norvégien, qui a notamment signé "Conan Exiles". Il a récupéré les droits de Dune auprès de Legendary Studios qui les tenaient de Brian Herbert, le fils de l'auteur qui continue à écrire de nouveaux romans autour du cycle de Dune. Et si l'éditeur a choisi Shiro Games ce n'est pas par hasard mais grâce au succès de son précédent jeu "Northgard". Si le studio bordelais s'est fait connaître avec "Evoland 1 et 2", c'est bien avec "Northgard" qu'il s'est fait un nom sur la scène vidéoludique mondiale.

Depuis sa sortie en 2018 sur différentes plateformes, ce jeu de stratégie en temps réel dans un univers nordique s'est écoulé à plus de 2,5 millions d'exemplaires, auxquels s'ajoutent trois millions de contenus additionnels ! S'il n'égale pas encore les six millions de copies de Dead Cells vendues par Motion Twin, un autre talentueux studio bordelais, Shiro Games peut se targuer d'avoir marqué les esprits. Il devra désormais se réinventer avec cette prestigieuse licence dont une adaptation de 1992 "Dune II: The Battle for Arrakis" (Westwood Studios) avait posé les bases du jeu de stratégie en temps réel moderne.

"On fait face à une grande pression, c'est certain ! Mais on va avancer dans les pas de Northgard, c'est à dire en construisant un jeu de stratégie en temps réel avec un peu moins de micro-gestion d'unités et beaucoup plus de stratégie à long terme en donnant une place importante à des éléments propres à Dune : les leaders, les jeux d'influence des grandes maisons, l'espionnage, les assassinats et, bien sûr, l'épice !", développe Sébastien Vidal, qui précise s'inspirer directement du roman, pas du film sorti en 2021.

Lire aussi 6 mnJeux vidéo : comment les dragons de Playwing ont fait leur nid à Bordeaux

Les guerres de l'épice

Tout à la fois drogue, source de richesse et de pouvoir, enjeu géopolitique, carburant interstellaire et substance permettant d'entrevoir l'avenir, l'épice tient en effet une place centrale dans l'univers de Dune. "Nous souhaitons retranscrire cette dimension en développant tout un gameplay axé sur l'économie de l'épice, son prix, sa demande, la décision de vendre ou de stocker, etc.", ajoute ainsi le CEO de Shiro Games. L'écologie désertique et la faune propre à Dune joueront aussi un rôle important dans ce jeu qui conserve le temps réel mais lorgne ouvertement du côté des jeux 4X mêlant exploration, expansion, exploitation et extermination.

Dune Spice Wars

Pour varier les ambiances, le jeu de Shiro Games intègrera le cycle jour-nuit qui joue un rôle important dans l'écosystème propre à Dune (crédits : Shiro Games).

A la sortie du jeu en accès anticipé, trois possibilités de victoire (diplomatique, militaire et hégémonique) seront disponibles ainsi que deux maisons (les Atréides et les Harkonnen) et plusieurs têtes connues. Mais l'objectif - à l'instar de Northgard et de nombreux jeux dans le sillage du game as a service - est d'ajouter de nouvelles maisons et du nouveau contenu régulièrement avec des mises à jour payantes ou gratuites.

Sept millions d'euros de chiffre d'affaires

De quoi largement occuper les quinze salariés chargés du développement de "Dune : Spice Wars" au sein de Shiro Games. Une équipe qui peut sembler microscopique pour un projet de cette ampleur mais qui n'effraie pas Sébastien Vidal, bien au contraire : "Ce sont des jeux assez complexes dans leur mécaniques mais moins gourmands que des productions triple A. Pour Northgard, ça surprend beaucoup de gens mais nous n'étions que six à travailler dessus ! On a l'habitude de travailler en petites équipes, de manière très agile, itérative, rapide et en donnant beaucoup d'autonomie et de responsabilités."

Au total, Shiro Games compte une cinquantaine de salariés pour sept millions d'euros de chiffres d'affaires en 2020 et autant en 2021. Le reste de l'équipe est occupé sur les mises à jour de Northgard et sur le développement de Wartales, le nouveau titre sorti fin 2021. Et ce jeu de rôle tactique en monde ouvert semble prometteur puisque les chiffres au lancement dépassent largement ceux de Northgard en son temps. 2022 devrait donc être une très belle année pour Shiro Games. Pour continuer à grandir, le studio qui recrute déménagera dans les prochaines semaines dans des locaux plus grands, les anciens bureaux de NP6 quai des Chartrons. Derrière les gros poissons que sont Ubisoft Bordeaux et Asobo Studio, dont les effectifs dépassent largement les 200 salariés, Shiro Games est le 3e plus important studio bordelais.

Lire aussi 4 mnJeux vidéo : Asobo Studio ouvre son capital

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.