Guillaume-Olivier Doré en passe de reprendre le média régional Aqui !

Le plan de continuation du journal en ligne régional Aqui ! a été validé par toutes les parties prenantes lors d'une audience au Tribunal de commerce de Bordeaux qui rendra sa décision le 28 décembre. L'entrepreneur bordelais Guillaume-Olivier Doré, futur actionnaire majoritaire de l'entreprise placée en redressement judiciaire en mars dernier, prévoit d'investir dans les fondamentaux du titre fondé par Joël Aubert.

3 mn

Le plan de continuation d'Aqui ! porté par l'entrepreneur et déjà patron de presse, Guillaume-Olivier Doré, doit encore être validé par le Tribunal de commerce de Bordeaux le 28 décembre.
Le plan de continuation d'Aqui ! porté par l'entrepreneur et déjà patron de presse, Guillaume-Olivier Doré, doit encore être validé par le Tribunal de commerce de Bordeaux le 28 décembre. (Crédits : Elwin / Mieuxplacer)

Neuf mois après le décès de son emblématique fondateur et directeur Joël Aubert et huit mois après son placement en redressement judiciaire, le journal en ligne Aqui ! s'apprête à changer de main pour écrire une nouvelle page de son histoire débutée en 2007. C'est l'entrepreneur bordelais Guillaume-Olivier Doré qui devrait en devenir l'actionnaire majoritaire à 51 %, une fois que le Tribunal de commerce aura formellement validé le plan de continuation. Sa décision est mise en délibéré au 28 décembre prochain. "Les actionnaires historiques d'Aqui ! conserveront 15 % du capital dans le cadre de ce plan qui a été discuté depuis six mois avec toutes les parties prenantes : les salariés, les actionnaires et le mandataire judiciaire", précise à La Tribune Guillaume-Olivier Doré. L'audience qui s'est tenue ce 1er décembre au Tribunal de commerce a d'ores déjà permis de réunir un avis favorable de tous les intéressés sur ce plan de continuation.

Un modèle en quête de rentabilité

En plus de son entreprise Elwin, Guillaume-Olivier Doré a déjà un pied dans le monde de la presse avec les magazines Finance Mag et Say, réunis au sein de Keyop Média. De son côté, Aqui ! a été créé par Joël Aubert en 2003 avant de devenir en 2007 avec Mediapart l'un des tous premiers sites d'information pure-player français, c'est-à-dire exclusivement en ligne. Le journal en ligne revendique aujourd'hui 600.000 visiteurs uniques par an.

Mais le titre a bien du mal à trouver un modèle économique pérenne avec 170.000 euros de chiffres en 2019 pour 20.000 de pertes et 152.000 euros de chiffre d'affaires en 2020 pour 43.000 euros de perte. Signe encourageant, l'année 2021 devrait être "le premier exercice fiscal rentable depuis la création du site grâce à un gros effort des équipes et une rationalisation des dépenses", selon Guillaume-Olivier Doré, qui avance un chiffre d'affaires de 250.000 euros. Une rentabilité notamment liée à des effectifs contenus puisque certains des départs n'ont pas été remplacés en raison de la procédure en cours.

Le futur nouveau propriétaire, qui est aussi vice-président de French Tech Bordeaux, conservera l'équipe en place - quatre salariés et deux journalistes pigistes réguliers - et rend hommage "à l'énorme travail réalisé ces derniers mois" par l'équipe et de la rédaction d'Aqui ! pilotée par Solène Méric. "Nous sommes vraiment rassurés de poursuivre l'histoire d'Aqui ! et d'entendre que la ligne éditoriale sera conservée. Maintenant on attend d'en savoir un peu plus sur les moyens technologiques et éditoriaux qui seront mis en œuvre", précise Solène Méric à La Tribune.

Un nouveau site pour 2022

Sur ces sujets, Guillaume-Olivier Doré assure qu'il n'entend pas chambouler l'organisation ni la ligne du titre régional.

"On veut maintenir l'ancrage local du titre, sa couverture de l'économie sociale et solidaire (ESS), des collectivités, de l'agriculture, de l'agroalimentaire et son rôle de courroie de transmission de l'information entre Bordeaux Métropole et les sous-préfectures et autres territoires de la région", développe-t-il, souhaitant mettre aussi davantage l'accent sur "l'ESS et l'économie territoriale portée par les TPE et PME de la région" et sur "les sujets qui peuvent être hors de la région mais qui concernent la Nouvelle-Aquitaine, y compris via des collaborations avec d'autres médias".

Sur le plan des moyens, l'entrepreneur prévoit de recruter un correspondant en Gironde et d'investir dans un nouveau site internet courant 2022 pour mieux valoriser l'offre éditoriale d'Aqui !, notamment grâce à l'expertise technique et commerciale de l'équipe de Keyop Média.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.