Brico Fenêtre entend consolider son avance dans la vente de fenêtres sur internet

Le groupe familial Biason s'est doté à Serres-Castet (Pyrénées-Atlantiques) d'une usine dédiée à sa branche e-commerce, dont l'objectif est de doubler le chiffre d'affaires d'ici fin 2022.

4 mn

L'activité e-commerce de Brico Fenêtre affiche en 2021 un chiffre d'affaires en hausse de 45 % sur un an !
L'activité e-commerce de Brico Fenêtre affiche en 2021 un chiffre d'affaires en hausse de 45 % sur un an ! (Crédits : Brico Fenêtre)

"Cette usine est à l'opposé de celle imaginée par Henry Ford", affirme Thierry Rambert, dirigeant de Brico Fenêtre. La comparaison peut paraître osée, mais résume parfaitement l'objectif poursuivi par le groupe Biason (300 salariés, 38 millions d'euros de chiffre d'affaires) pour sa branche e-commerce. En créant ce hall à côté de son usine à Serres-Castet (Pyrénées-Atlantiques), qui a également été modernisée pour un budget total de 11 millions d'euros, l'industriel se lance dans la fabrication sur-mesure.

"Flexibilité et fluidité"

"Flexibilité et fluidité" sont les deux maîtres mots régissant la production dans ce nouveau hall, sorti de terre il y a un an mais dont l'inauguration n'avait pas encore eu lieu. Le bâtiment de 8 mètres de hauteur et de 14.000 m2 - en plus des 11.000 m2 de surfaces existantes - est équipé de robots, cobots, exosquelettes et autres scies derniers cri, au milieu desquels les fenêtres, suspendues au plafond, prennent forme au fur et à mesure de leur avancée.

Cette configuration, typique des usines automobiles, a été imaginée par le président Christian Biason, fils d'Yves Biason et fondateur de l'entreprise en 1984, qui cherchait un moyen pour produire à la fois plus vite et à la commande. Ainsi, les machines peuvent fabriquer, d'affilée, sans intervention humaine et en petite série, un million de types de fenêtres différentes, selon la matière (PVC, aluminium, bois), la couleur, les dimensions et les accessoires (volets, poignées...).

Brico Fenêtre

Le site de Brico Fenêtre à Serres-Castet (Crédits : Brico Fenêtre)

Fabrication à la commande

Si Brico Fenêtre ne vend pas les mêmes articles qu'Amazon, son dirigeant fait volontiers le parallèle avec le leader de l'e-commerce français pour mieux souligner la diversité de son assortiment. Sur l'organisation, tout sépare en revanche les deux entreprises, car l'industriel béarnais fabrique à la commande et n'a plus de stock et même quasiment plus de déchets, car les chutes de matières sont toutes recyclées. Ainsi, lorsqu'un client passe commande auprès de la plateforme, celle-ci est directement transmise au fabricant de vitres Saint-Gobain et aux machines de l'usine de Serres-Castet, qui débutent la fabrication.

"Notre délai minimum est désormais de cinq jours, que nous ne pouvons plus réduire, car le délai de livraison, devant la porte du client, est incompressible", explique Thierry Rambert.

C'est avec cette promesse de livraison "de fenêtres de qualité à un prix juste, car il n'y a pas de magasins de bricolage partout en France" que Brico Fenêtre a été créée  en 2007. "Seuls les billets de train, les livres et les disques se vendaient alors en ligne", rappelle, justement, le dirigeant, installé avec son équipe à Bordeaux. Le succès est tel que le groupe Biason a réorienté, en 2016, sa stratégie de la vente via des revendeurs et des promoteurs - à l'exception de ceux intervenant sur des chantiers proches des cinq usines du groupe -, vers la vente aux particuliers via le site.

Lire aussi 3 mnComment Optimum veut accélérer l'export de ses portes de placard

Activité en forte hausse

"Nous sommes toujours les seuls sur internet et pour nous rattraper il faudrait mettre des moyens très importants", assure Thierry Rambert. Trop importants même, selon ce dirigeant, même pour les fabricants les plus importants, comme le vendéen K-Line (300 millions de chiffre d'affaires), parmi les près de 8.300 fabricants de fenêtres en France - sans comptes les marques étrangères, notamment polonaises -, d'après les fédérations du secteur (Codifab, UFME, SNFA, FFB). La demande est portant là : Brico Fenêtre prévoit de finir l'année avec un chiffre d'affaires en hausse de 45 % ! Et confirme son objectif, formulé l'an dernier, de doubler ses ventes (16 millions d'euros l'an dernier) d'ici fin 2022. Soit un rythme de croissance bien supérieur à celle du marché, qui a reculé de 5 % en volume l'an dernier, passant sous la barre des dix millions de fenêtres, avant de se redynamiser cette année.

Si l'Hexagone est encore un terrain de conquête, Brico Fenêtre compte aussi s'aventurer hors des frontières, où Biason ne réalise que 10 % de ses ventes. Avec en priorité l'Espagne, où le groupe possède deux usines desservant exclusivement le marché local : "Nous aurons un nouveau site pour les clients espagnols en janvier prochain, l'ancien hébergé par OVH ayant brûlé. Ensuite, nous nous lancerons progressivement dans d'autres pays européens, mais avec des fenêtres fabriquées en France", prévoit Thierry Rambert. A la conquête de l'Europe, depuis le Béarn, grâce à internet.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.