Transformons la France : découvrez les six lauréats de Nouvelle-Aquitaine

Parce qu'ils portent des propositions économiques particulièrement novatrices et font bouger les lignes dans leurs secteurs respectifs, six femmes et hommes de l'écosystème régional ont été récompensés, ce mardi 10 novembre, lors de la soirée "Transformons la France" organisée par La Tribune au Grand Théâtre, à Bordeaux.

7 mn

Les lauréats et la parrains de Transformons la France, mardi 9 novembre, à l'Opéra national de Bordeaux.
Les lauréats et la parrains de "Transformons la France", mardi 9 novembre, à l'Opéra national de Bordeaux. (Crédits : Agence APPA)
  • Prix Environnement

Sarah Lamaison et David Wakerley - Dioxycle

Dioxycle

Gladys Staessens, directrice déléguée d'Enedis Aquitaine Nord, a remis le prix Environnement à Sarah Lamaison et David Wakerley, les cofondateurs de la startup Dioxycle (crédits : Agence APPA).

Seule startup européenne à figurer au sein de BE Fellows la première cohorte de neuf entreprises particulièrement innovantes et prometteuses que l'organisation Breakthrough Energy, fondée par Bill Gates, a sélectionné en octobre dernier, Dioxycle travaille sur un électrolyseur capable de recycler le CO2 émis par des industriels en molécules valorisables, telles que le méthane, le monoxyde de carbone ou d'autres hydrocarbures. Un premier démonstrateur sera mis en service courant 2022. Hébergée à Pessac par l'Université de Bordeaux, Dioxycle cherche des locaux et recrute.

Le chiffre : à terme, le démonstrateur de Dioxycle doit permettre de recycler une tonne de CO2 par jour.

Lire aussi 3 mnDioxycle, seule pépite européenne retenue dans le programme BE Fellows de Bill Gates

  •  Prix Territoires

Damien Havard - HDF Energy (Hydrogène de France)

Damien Havard Hydrogène de France Transformons

Julien Kopras de la Fédération des services aux particuliers (FESP) a remis le prix Territoires à Damien Havard, fondateur et dirigeant de HDF Energy (crédits : Agence APPA).

Avec un projet de piles à combustible sur le site de l'ex Ford Aquitaine Industries, à Blanquefort, une entrée réussie sur Euronext Paris et la concrétisation de son projet de centrale hydrogène-électricité en Guyane, l'entreprise bordelaise HDF Energy a passé plusieurs étapes importantes en 2020. L'entreprise de 25 salariés fondée en 2012 a levé 115 millions d'euros en bourse et prévoit d'investir 20 millions d'euros dans l'usine bordelaise annoncée pour 2023. HDF Energy devrait alors littéralement changer d'échelle.

Le chiffre : HDF Energy vise 100 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2025, soit cinquante fois plus qu'en 2020.

Lire aussi 5 mnHDF Energy vise 2024 pour sa première centrale hydrogène-électricité en Guyane

  • Prix Relocalisation

Maëlle Chassard, Igor Krinbarg et Thomas Krinbarg - Lunii

Lunii Thomas Krinbarg Transformons la France

Le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, a remis le prix Relocalisation à Thomas Krinbarg, de Lunii (crédits ; Agence APPA).

C'est à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) que l'entreprise Lunii a décidé l'an dernier de rapatrier de Chine la fabrication de sa Boîte à histoires. Un jouet électronique sans écran, ni ondes, qui permet aux enfants d'écouter des histoires en choisissant leurs univers, personnages et objets. Après avoir opté pour une fabrication en Chine, la montée en volume a permis de relocaliser la production chez BMS Circuits sur la côte basque.

Le chiffre : la Boîte à histoires vient de dépasser le million d'exemplaires vendu en France et en Europe.

Lire aussi 3 mnLunii rapatrie sa production de Chine à Bayonne

  • Prix Alimentation

Mickaël Alborghetti et Camille Gante Alborghetti, représentés par Margot Cluzel - EthicDrinks

Margot Cluzel EthicDrinks

Christine Dropsy, directrice du réseau PME, économie sociale et institutionnels à la Caisse d'Epargne Aquitaine Poitou Charentes, a remis la prix Alimentation à Margot Cluzel pour EthicDrinks (crédits : Agence APPA).

Étiquette, bouchon, bouteille, transport, emballage, livraison... L'équipe d'EthicDrinks, qui compte 13 salariés, ambitionne de nettoyer chaque maillon de son activité de négociant en vin. Depuis sa création fin 2019, la jeune pousse poursuit un triple objectif de zéro pesticide, zéro plastique et zéro carbone. EthicDrinks a signé notamment avec Monoprix et V an B et est également très présente à l'export sur le marché américain.

Le chiffre : sur chacune de ses bouteilles, en verre recyclé à 98 %, EthicDrinks évalue le gain à environ 1 kilo de CO2 et environ 20 grammes de plastique.

Lire aussi 10 mnComment décarboner son activité économique ? Mode d'emploi avec EthicDrinks

  • Prix Santé

Laure Sandoval - Sanodev

Laura Sandoval Sanodev Transformons

Laure Lechertier, Head of Market Access, Corporate and Public Affairs, Social ResponsIbility, PhD, chez UPSA a remis le prix Santé à Laure Sandoval pour Sanodev (crédits : Agence APPA).

Startup fondée en 2013 et dirigée par l'ingénieure Laure Sandoval, Sanodev déploie une offre d'équipements sur-mesure, intégrant différentes méthodes technologiques de désinfection (lumière pulsée, UV, micro-ondes, arc électrique, plasma) et supervisées par des équipements électroniques développés en interne (capteur, acquisition de données...). L'entreprise d'une quinzaine de personnes est installée à Ester Technopole à Limoges en Haute-Vienne et s'adresse à des clients dans le domaine de l'énergie et de l'environnement.

Le chiffre : Sanodev prévoit un chiffre d'affaires de 550.000 euros en 2021

Lire aussi 2 mnToopi Organics et Sanodev lauréates du Digital InPulse 2021 à Bordeaux

  • Prix Manager de l'année

Elena Poincet - Tehtris

Elena Poincet Tehtris

Nicolas Leroy-Fleuriot, le PDG de Cheops Technology, a remis le prix Manager de l'année à Elena Poincet la CEO de l'entreprise de cybersécurité Tehtris (crédits : Agence APPA).

Entreprise spécialiste en cybersécurité créée en 2010 par Elena Poincet et Laurent Oudot, deux anciens agents de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), Tehtris a levé 20 millions d'euros fin 2020. Installée à Mérignac, Tehtris prévoit de recruter à tour de bras : une vingtaine d'ingénieurs d'ici la fin de l'année puis une centaine de plus l'an prochain. Avec déjà près de 200 salariés, elle se positionne comme le leader mondial de la neutralisation automatique sans intervention humaine des cyberattaques.

Le chiffre : le comité exécutif de Tehtris est composé à 75 % de femmes tandis que 30 % de ses effectifs sont féminins dans un secteur traditionnellement très masculin.

Lire aussi 4 mnCybersécurité : Tehtris va recruter 100 ingénieurs et présente son réseau Ecosystem

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.