A Bordeaux, les hangars ont achevé leur mue commerciale en Bord'eau Village

L'ex Quai des marques, racheté par la Société de la Tour Eiffel en 2018, met fin à un cycle de 18 mois de rénovation et de diversification de son offre commerciale. Rebaptisé Bord'eau Village, le site affiche aujourd'hui une vacance en baisse et une activité en hausse.

3 mn

Bord'eau Village s'étend sur 800 mètres le long de la Garonne, au nord de l'hypercentre de Bordeaux.
Bord'eau Village s'étend sur 800 mètres le long de la Garonne, au nord de l'hypercentre de Bordeaux. (Crédits : Bord'eau Village)

14 ans après leur transformation en centre-commercial à ciel ouvert le long de la Garonne, les cinq hangars construits en 1925 et classés au patrimoine mondial de l'Unesco ne se sont jamais aussi bien portés. Ils voient ainsi défiler cinq millions de visiteurs par an et 14.000 piétons, cyclistes et joggers par jour. Ce 21 octobre, la Société de la Tour Eiffel, a inauguré officiellement le nouveau visage de ce site qui s'étale désormais sur 29.000 m2. La foncière cotée, qui gère un patrimoine estimé à 1,8 milliard d'euros, a mis la main sur les hangars fin 2018 à l'occasion du rachat du patrimoine d'Affine.

Lire aussi 2 mnA Bordeaux, le Quai des marques change de mains et étoffe son offre

"Lors du rachat nous avons mené une revue stratégique de nos deux portefeuilles d'actifs et le site de Bordeaux a été retenu parmi les actifs à valoriser et pérenniser par sa capacité à muter vers une offre d'activité plus mixte, bien au-delà de l'activité historique d'outlet", explique à La Tribune Bruno Meyer, le directeur général délégué de la Société de la Tour Eiffel.

Une stratégie de repositionnement dans laquelle la foncière à investi 14 millions d'euros depuis 18 mois avec à la clef une hausse de 16 % des surfaces disponibles et l'arrivée d'une douzaine de nouvelles enseignes aux profils volontairement variés.

Post-covid : activité en hausse de 15 %

"Bord'eau Village c'est aujourd'hui 28 boutiques mais aussi 13 restaurants, 8.000 m2 de bureaux, 8.000 m2 d'enseignement avec l'Inseec et une salle de sport. On a réussi à monter en gamme pour valoriser cet emplacement au cœur de la métropole. La moitié des enseignes historiques dédiées à l'outlet ont aussi fait évoluer leur offre", poursuit Bruno Meyer. Après l'ouverture ces derniers mois du Now Coworking, qui fait déjà le plein, de la boutique BMW-Mini et de la salle de sport F45, le site vient d'accueillir Hublot Marine, Deus ex Machina et Boardriders sur 850 m2 tandis que la marque bordelaise Bijoux Cailloux s'y installera au printemps prochain et que les cannelés de Baillardran y déploieront une boutique test dès le mois de décembre.

Lire aussi 9 mn« Nous voulons que la Rue bordelaise soit la plus évolutive possible ! » (François Agache, Apsys)

"Depuis 2007, la dynamique a été parfois assez tranquille mais l'activité commerciale a toujours progressé lentement mais sûrement. Aujourd'hui, on constate un rebond assez sensible de la consommation avec une activité en hausse de 15 % entre le 1er juin et le 30 septembre 2021 par rapport à la même période en 2020", souligne Magali Cerdan, la directrice du site.

Parallèlement, la vacance commerciale a été divisé par deux avec huit cellules disponibles aujourd'hui contre 18 avant la crise Covid. Et maintenant que le repositionnement de Bord'eau Village est achevé, la Société de la Tour Eiffel, qui possède également un immeuble au Haillan mais reste surtout centrée sur l'Ile-de-France, assure qu'elle veut s'inscrire dans la durée à Bordeaux. Un programme d'animations et d'illuminations est notamment prévu pour les fêtes de fin d'année.

Lire aussi 2 mnBordeaux : le projet immobilier du Quai des Caps se précise pour 2021

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.