Alpha Chitin mise sur la chitosane fabriquée en France pour la santé et l'industrie

Alpha Chitin a posé, à Lacq (Pyrénées-Atlantiques) la première pierre de son usine de fabrication de chitosane. Cette molécule naturelle est utilisée dans des domaines aussi variés que la santé humaine, l’industrie textile ou même l’électronique. L'entreprise qui prévoit la création d’une quinzaine d'emplois directs d’ici à juillet 2022, produira dès l'année suivante 150 tonnes annuelles de chitosane à partir de ressources végétales et animales. Le tout pour un investissement de 14 millions d'euros.

4 mn

La très convoitée chitosane est une molécule naturelle obtenue à partir d'insectes, de krills (photo) et de champignons (le mycélium).
La très convoitée chitosane est une molécule naturelle obtenue à partir d'insectes, de krills (photo) et de champignons (le mycélium). (Crédits : CC BY-SA 3.0)

Alpha Chitin (marque de l'entreprise Comgraf) a pour ambition de devenir le producteur de chitosane de référence en Europe et s'en donne les moyens. 14 millions d'euros sont investis dans une usine de fabrication dont la première pierre a été posée, ce jeudi 21 octobre, à Lacq dans les Pyrénées-Atlantiques. Cette nouvelle usine, d'une superficie totale de 1,2 hectares permettra de produire cette molécule à partir d'insectes, de krills (une toute petite crevette) et de champignons (le mycélium). Un bâtiment servira précisément au grossissement des larves et à la production de mycélium. Concernant le krill, Alpha Chitin travaillera avec un partenaire norvégien. "Il n'existe que 10 licences de pêche de krill au niveau mondial. Nous récupérerons les carapaces qu'ils jettent", explique à La Tribune Philippe Crochard, dirigeant d'Alpha Chitin qui a bénéficié du soutien de nombreux acteurs publics comme privés.

Lire aussi 5 mnChimie verte : pourquoi Comgraf investit 11 millions d'euros à Lacq

Un produit stratégique

Car, alors que la demande de chitine et de chitosane est en croissance de +17 % par an, disposer d'une capacité de production de molécule de chitine et chitosane en France est devenu stratégique. "La Chine, principal fournisseur mondial, en a limité les exportations lors de la crise sanitaire impactant de nombreuses entreprises françaises et européennes", rappelle Patrice Laurent, président de la Communauté de communes de Lacq-Orthez.

"La Chine a effectivement compris qu'il s'agissait d'un produit stratégique. Les chitosanes, avec leurs qualités antibactériennes et anti-fongiques naturelles, 100 % compatibles avec le corps humain, apportent des perspectives nouvelles et des solutions novatrices en particulier dans la santé humaine. Mais il est aussi possible d'utiliser cette molécule dans l'électronique. Les asiatiques l'utilisent également dans le composition des combinaisons spatiales. Il y a 15 ans, un chercheur dans le médical estimait qu'il s'agissait de la molécule du futur", complète Philippe Crochard.

Au moment du démarrage de l'usine, en juillet 2022, Alpha Chitin visera, pour sa part, les débouchés de l'alimentation animale, le marché vétérinaire, la pharmacie et le médical. "Alors que beaucoup de laboratoires ont développé leur formulation, ce ne sera pas un changement pour eux de prendre notre produit", assure Philippe Crochard. L'usine de Lacq se positionnera précisément sur de la production de chitosane à forte valeur ajoutée pour le médical, la pharmacie et la cosmétique. Tout y sera traçé. Pour le reste, Alpha Chitin envisage de travailler avec des partenaires étrangers dans les cinq ans à venir.

Accélération de la R&D sur le champignon

La crise aura finalement eu un double effet :

"30 % de négatif avec un retard administratif dans la gestion du dossier et un retard dans la construction du chantier, mais 70 % de positif ! Nous avons accéléré la R&D sur le champignon car la demande est énorme pour l'aspect marketing du côté vegan, surtout dans la cosmétique. La fibre de chitosane à partir de champignon peut également être mêlée à la fabrication de textile. Nous sommes en contact avec des marques internationales de sport qui cherchent à faire du produit de luxe", explique Philippe Crochard.

Lire aussi 5 mnComment PolymerExpert a trouvé un regain de croissance dans le cosmétique biosourcé

Face à ces enjeux, Alpha Chitin a bénéficié du plan de relance avec une subvention de 950.000 euros. Au-delà des 14 millions d'euros investis, les partenaires d'Alpha Chitin ont également réinjecté 2 millions d'euros justement pour accélérer sur le champignon. Parmi eux, TotalEnergies qui s'est positionné sur le foncier et le financement. "Nous avons mis à disposition le foncier à usage industriel et nous nous sommes mis en situation de boucler le financement. L'installation d'Alpha Chitin contribue à la réussite de la reconversion industrielle du bassin de Lacq", témoigne Isabelle Patrier, directrice relations France et développement régional de TotalEnergies.

Alpha Chitin prévoit la création d'une quinzaine d'emplois directs d'ici à juillet 2022. La société emploiera 25 personnes en 2023, 35 en 2024. Elle produira 150 tonnes annuelles de chitosanes dès 2023 et prévoit de monter la capacité de production à 1.500 tonnes/an à partir de 2025.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.