Dématérialisation : LegalySpace veut tripler de taille pour cibler les TPE et PME

La société LegalySpace, spécialisée dans la dématérialisation de documents d'entreprises, vient de boucler une première levée de deux millions d’euros auprès de Capital & Dirigeants Partenaires. Après déjà onze ans d'existence, elle entend accélérer le déploiement de sa plateforme auprès des TPE et PME dans un contexte où la règlementation pousse les entreprises à passer au numérique.

2 mn

LegalySpace, à Mérignac, va recruter une vingtaine de collaborateurs à court terme. Ils sont une dizaine aujourd'hui.
LegalySpace, à Mérignac, va recruter une vingtaine de collaborateurs à court terme. Ils sont une dizaine aujourd'hui. (Crédits : LegalySpace)

Avec une facture électronique qui sera obligatoire pour toutes les entreprises à compter de janvier 2025 et le bulletin de paie électronique qui est en voie de généralisation depuis son autorisation en 2017, les vents sont porteurs pour LegalySpace, spécialisée dans la dématérialisation de documents d'entreprises. Du moins beaucoup plus qu'au moment de sa création en 2009.

"Nous étions précurseurs", reconnait Vincent Dreyfus, fondateur de l'entreprise basée à Mérignac en Gironde. "Nous avons toujours fonctionné sur fonds propres et nous sommes rentables depuis la création mais alors qu'il y a aujourd'hui un véritable engouement des entreprises, qui ne savent d'ailleurs pas trop à qui s'adresser, il s'agit pour nous d'accélérer et de déployer notre solution à grande échelle", explique Vincent Dreyfus.

Lire aussi 3 mnAvec trois millions d'euros en poche, Legalvision part à l'assaut des professionnels du droit

Une vingtaine de recrutements

L'entreprise vient ainsi de boucler une première levée de fonds de deux millions d'euros auprès de Capital & Dirigeants Partenaires, société d'investissement qui accompagne les PME dans leur croissance interne et externe. Elle prévoit de recruter une vingtaine de collaborateurs d'ici 2022 sur des profils techniques et marketing, installer des équipes mobiles pour faciliter la mise en place de la solution et la formation des utilisateurs mais aussi investir en recherche et développement pour développer de nouvelles offres et fonctionnalités de sa solution.

La plateforme développée par LegalySpace permet l'envoi de documents d'entreprise tels que les contrats de travail, les bulletins de paie, mais aussi les contrats commerciaux, les bons de livraison, ou encore les factures. "La plateforme fonctionne comme un réseau sur lequel une entreprise invite ses salariés mais aussi ses partenaires", précise Vincent Dreyfus. A partir de ce moment-là, ils peuvent échanger des documents qui, une fois sur le réseau, ne sont ni modifiables, ni échangeables. Pour la signature électronique, chaque utilisateur possède une carte d'identité numérique.

"Nous donnons aux documents une valeur légale", insiste Vincent Dreyfus. "J'ai l'exemple d'un client qui a récemment été confronté à un accident du travail et à qui l''inspection du travail demandait un justificatif d'envoi des consignes de sécurité. J'ai dressé un procès verbal dans lequel tout a été retracé (envoi, signature...). Cette traçabilité amène la légalité", explique Vincent Dreyfus.

La société, qui est aujourd'hui composée d'une dizaine de collaborateurs, revendique 250.000 utilisateurs pour 400 clients, TPE, PME et ETI.

Lire aussi 4 mnServices RH : 20 recrutements chez Primobox qui lève quatre millions d'euros à Bordeaux

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.