Prisés par les apprentis, les artisans néo-aquitains sont appelés aux urnes

Alors que l'apprentissage pour l'artisanat est particulièrement dynamique en Nouvelle-Aquitaine, les 180.000 artisans de la région sont appelés à élire leurs représentants à la nouvelle Chambre de métiers et de l'artisanat régionale à partir du 1er octobre. Deux listes sont en compétition pour ce scrutin inédit.

4 mn

Nathalie Laporte (Fiers d'être artisans) et Gérard Gomez (La Voix des artisans) sont les deux têtes de liste candidates à la Chambre de métiers et d'artisanat régionale de Nouvelle-Aquitaine
Nathalie Laporte (Fiers d'être artisans) et Gérard Gomez (La Voix des artisans) sont les deux têtes de liste candidates à la Chambre de métiers et d'artisanat régionale de Nouvelle-Aquitaine (Crédits : DR)

Un vrai suspense pour un scrutin inédit à double titre. Comme tous les cinq ans, les 180.000 artisans et conjoints collaborateurs de Nouvelle-Aquitaine sont invités à voter entre le 1er et le 14 octobre 2021 pour désigner leurs représentants. Mais cette fois ce sera pour siéger à la Chambre de métiers et d'artisanat régionale. Créée le 1er janvier dernier, la CMAR est issue de la fusion de l'ex CMA régionale et des dix établissements départementaux. En plus de ce périmètre inédit, les artisans pourront voter par correspondance, comme d'habitude, mais aussi, pour la première fois, en ligne grâce à un vote électronique. Tout artisan, ou conjoint collaborateur, d'au moins 18 ans inscrit ou mentionné au Répertoire des métiers au 14 avril 2021 est ainsi appelé à voter. La région compte 165 000 entreprises artisanales qui emploient 202 000 salariés.

Lire aussi 5 mnLa Planche a pu s'installer à Bordeaux grâce à la Chambre de métiers et de l'artisanat (10/14)

Deux listes concurrentes

Deux listes sont en lice pour cette élection :

  • La liste Fiers d'être artisans, soutenue notamment par la FFB (Fédération française du bâtiment) et la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises) et menée par Nathalie Laporte, artisan peintre à Bazas de 56 ans et actuelle présidente de la CMA de Gironde. Elle est également membre du Ceser depuis janvier 2017.

  • la liste La Voix des artisans, soutenue notamment par l'U2P (Union des entreprises de proximité), la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment), la Cnams (Confédération nationale de l'artisanat des métiers et des services) et la CGAD (Confédération générale de l'alimentation en détail) et menée par Gérard Gomez, artisan Taxi de 54 ans et actuel président de la CMA des Pyrénées-Atlantiques. Il est également 1er vice-président de l'Union nationale des taxis depuis 2016.

Alors que le bâtiment représente 45 % de l'artisanat dans la région et que la Gironde pèse plus de 28 % des 180.000 inscrits, la candidature de Nathalie Laporte est à prendre au sérieux face à celle de Gérard Gomez, qui représente les couleurs de Jean-Pierre Gros, le président sortant atteint par la limite d'âge.

Le nombre d'apprentis dans l'artisanat en hausse de 5 %

Ce scrutin intervient alors que l'impact du Covid s'est fait ressentir chez les artisans : 61 % des artisans ont déclaré avoir subi une baisse de chiffre d'affaires en 2020 par rapport à l'année précédente et 31 % d'entre eux annoncent même une baisse supérieure à 50 % tandis qu'au printemps dernier 92 % des artisans interrogés par la CMAR ne prévoyaient pas d'embaucher en 2021.

Lire aussi 4 mnNouvelle-Aquitaine : Région et Chambre de métiers formalisent leur soutien à l'artisanat

Mais parallèlement, l'artisanat est resté très attractif auprès des apprentis malgré la crise, particulièrement en Nouvelle-Aquitaine. Selon le dernier baromètre ISM-Maaf de l'artisanat, la grande région affiche ainsi, avec 15.520 apprentis formés dans l'artisanat en 2019/2020, la plus forte hausse des effectifs (+5 %, à égalité avec les Hauts-de-France). En trois ans, la hausse est même de +13 %. "Le secteur, de par sa grande variété de métiers, attire de nombreux jeunes désireux de développer un savoir-faire aux côtés de professionnels qualifiés mais également, et de plus en plus, les individus en reconversion. Une dynamique encourageante", observe Marielle Vo-Van Liger, directrice marketing et communication de la Maaf.

Baromètre ISM-Maaf

Nombre d'apprentis dans l'artisanat par département en 2019/2020 et variation par rapport à 2018/2019 (crédits : Baromètre ISM-Maaf, septembre 2021).

Dans le détail, l'artisanat de fabrication enregistre une hausse de +8 % dans la région tandis que le BTP et les services affichent des effectifs en hausse de +5 % et l'artisanat de l'alimentaire de +3 %. En Nouvelle-Aquitaine, les cinq métiers de l'artisanat qui attirent le plus grand nombre d'apprentis sont boulanger, pâtissier, coiffure, maintenance de véhicules et maçon.

Lire aussi 3 mn« Chez Hermès, l'essentiel de nos recrutements sont des profils en reconversion professionnelle »

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.