Toopi Organics et Sanodev lauréates du Digital InPulse 2021 à Bordeaux

Pour la 8e édition du concours Digital InPulse à Bordeaux, deux startups de Nouvelle-Aquitaine ont à nouveau été récompensées par Huawei France. A la clef, un chère de 30.000 euros pour Toopi Organics et de 20.000 euros pour Sanodev.

2 mn

Mickaël Roes (Toopi Organics), Linda Han (Huawei France) et Laure Sandoval (Sanodev) lors de la remise du prix, le 9 septembre à Bordeaux.
Mickaël Roes (Toopi Organics), Linda Han (Huawei France) et Laure Sandoval (Sanodev) lors de la remise du prix, le 9 septembre à Bordeaux. (Crédits : Digital Inpulse)

Signe du poids croissant des problématiques environnementales au sein de la French Tech, cette 8e édition du concours Digital InPulse était placé sous le signe de la "green tech", ces technologies au service du développement durable, que ce soit dans le domaine du bâtiment, de l'énergie, des déchets, de l'agriculture, de la mobilité ou encore de l'alimentation. C'est Toopi Organics qui remporte le 1er prix tandis que le second va à Sanodev.

  • Soutenue par l'Ademe à hauteur de 3,8 millions d'euros et déjà retenue dans le "French Tech Green 20", Toopi Organics a développé un procédé biotechnologique breveté permettant de recycler l'urine humaine en produits agricoles et industriels. Ce procédé permet de générer de précieuses économies d'eau potable (en moyenne, 8 litres d'eau économisés pour 1 litre d'urine récupéré). De quoi "créer une filière de recyclage de l'urine humaine, en s'appuyant sur des fabricants de toilettes, des bureaux d'études, des installateurs (BTP) et des collecteurs". La startup basée à Loupiac-de-La-Réole, en Gironde, développe également un bâtiment démonstrateur pour les Jeux olympiques de Paris 2024 et vise une autorisation de mise sur le marché de son engrais agricole fabriqué à partir d'urine humaine pour la fin 2021.

Lire aussi 4 mnL'Ademe apporte 3,8 millions d'euros à Toopi Organics pour recycler l'urine humaine

  • Sanodev, startup fondée et dirigée par l'ingénieure Laure Sandoval, déploie une offre d'équipements sur-mesure, intégrant différentes méthodes technologiques de désinfection (lumière pulsée, UV, micro-ondes, arc électrique, plasma) et supervisées par des équipements électroniques développés en interne (capteur, acquisition de données...). L'entreprise est installée à Ester Technopole à Limoges en Haute-Vienne et s'adresse à des clients dans le domaine de l'énergie et de l'environnement.

Lire aussi 10 mn« French Tech Bordeaux vise la neutralité carbone en 2023 » (Cyril Texier)

"Nous avons la conviction chez Huawei que la science et la technologie doivent contribuer
à la protection de l'environnement. C'est pour cette raison que la transition verte est un
axe prioritaire de notre plan global de responsabilité sociale", a indiqué Linda Han, la déléguée générale de Huawei France.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.