La manufacture Hermès monte en puissance en Gironde avec 200 artisans

200 salariés travaillent désormais à la maroquinerie de Guyenne ouverte par Hermès, à Saint-Vincent-de-Paul (Gironde), en décembre 2020. Ce bâtiment de 5.800 m2 est entièrement dédié à la fabrication à la main des célèbres sacs à main Hermès. En pleine croissance, l'entreprise française du luxe multiplie les ouvertures d'ateliers dans l'Hexagone pour atteindre 22 sites en 2024.

5 mn

(Crédits : Agence APPA)

Fraîchement arrivés dans la manufacture girondine d'Hermès ce lundi 6 septembre, 40 nouveaux salariés viennent tout juste de débuter leur formation. Le cycle d'apprentissage aux métiers de fabrication artisanale du célèbre sac à main Kelly durera 18 mois. "La formation porte notamment sur le point sellier, un geste très particulier à deux aiguilles où chaque point croise un fil de lin. C'est la marque de fabrique d'Hermès et ce sont les mêmes gestes et les mêmes procédés de fabrication artisanale qu'il y a 70 ans", souligne Guillaume de Seynes, directeur général du pôle amont et participations d'Hermès.

280 salariés à terme

Ce représentant de la 6e génération de la famille Hermès était de passage à Saint-Vincent-de-Paul, au nord de Bordeaux, ce 9 septembre, pour inaugurer officiellement la maroquinerie de Guyenne, le 19e atelier d'Hermès en France. Dévoilé en 2017, le projet a pris un peu de retard à cause de la crise sanitaire avant de finalement ouvrir ses portes au mois de décembre 2020. 200 salariés, qui sont à 80 % des femmes sur des métiers pourtant historiquement masculins, y travaillent cinq jours par semaine. Le bâtiment très lumineux de 5.800 m2, signé par l'architecte basque Patrick Arotcharen, pourra en accueillir à terme 280 en les intégrant par des promotions de 30 à 40 recrues deux fois par an.

Manufacture de Guyenne Hermès

La manufacture de Guyenne, à Saint-Vincent-de-Paul (crédits : Agence APPA).

Un bénéfice net record au 1er semestre 2021

Hermès multiplie les ouvertures de manufactures en France avec pas moins de six agrandissements ou nouvelles implantations en seulement quatre ans : dans l'Ain (février 2021), en Seine-et-Marne (juin 2021), en Gironde (septembre 2021), dans l'Eure (2022), dans les Ardennes (2023) et dans le Puy-de-Dôme (2024). "Nous accordons beaucoup d'importance au fait d'avoir des manufactures de taille raisonnable, presque familiale, où tout le monde se connaît. Nous n'aurons jamais d'atelier de plus de 300 collaborateurs", précise Emmanuel Pommier, directeur général du pôle artisanal Hermès maroquinerie-sellerie.

Il faut dire que l'entreprise fondée à Paris en 1837 connaît une croissante impressionnante portée par un marche du luxe en plein boom à l'export malgré la crise économique et sanitaire. Hermès c'est 6,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2020 et 16.600 salariés dans le monde dont 5.600 artisans en France. C'est aussi au premier semestre 2021 un bénéfice net colossal de 1,2 milliard d'euros, soit trois fois plus qu'en 2020, année marquée par la crise du Covid-19, et en hausse de 56% par rapport à 2019 ! À moyen terme, "malgré les incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde", le groupe confirme un "objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux". Les ventes de la Maroquinerie-Sellerie, cœur de métier d'Hermès, sont en augmentation de 25 % par rapport à 2019.

Un recrutement attractif

Manufacture de Guyenne Hermès

Si la découpe est désormais réalisée par une machine, elle nécessite d'abord une expertise humaine (crédits : Agence APPA).

A l'issue de la formation de 18 mois, dispensée par des salariés confirmés venus des autres manufactures, les nouvelles recrues girondines seront capables de fabriquer deux à trois sacs par semaine, soit entre 12 et 20 heures de travail par pièce. Après la délicate étape de la découpe de la peau, qui nécessite autant de précision que de connaissance de la matière, chaque artisan est responsable de la confection de son sac de A à Z. Une fois fabriquée, chaque pièce est ainsi poinçonnée avec la marque personnelle de l'artisan qui lui a été remise en fin de formation. 85 % des sacs produits en Gironde seront vendus à l'export.

Manufacture de Guyenne Hermès

Les sacs Hermès sont entièrement confectionnés en France à la main (crédits : Agence APPA).

Et alors que les entreprises françaises sont toujours plus nombreuses à connaître d'importantes difficultés de recrutement, Hermès a les moyens d'attirer des profils très divers.

"Il n'y a aucun pré-requis si ce n'est un test manuel d'aptitude et d'agilité", note Guillaume de Seynes. "Nous accueillons ainsi des jeunes et des moins jeunes, des profils très divers, souvent en reconversion vers un métier manuel après un parcours professionnel contraint par la pression de la famille ou de l'école. Notre enjeu aujourd'hui est surtout de faire connaître ce métier particulier auquel on ne pense pas forcément naturellement lors d'une reconversion."

Et les rémunérations sont au rendez-vous avec des salaires d'embauche pour des profils novices supérieurs d'au moins 20 % au Smic, sans compter les avantages d'un grand groupe en pleine santé : "Nous embauchons bien au-delà du Smic avec des avantages tels qu'un 13e mois, l'intéressement et la participation. S'y ajoutent de vraies opportunités de carrières pour devenir responsable d'atelier, responsable technique, responsable bureau d'étude, etc. La moitié de nos responsables d'ateliers sont d'anciens artisans", complète Emmanuel Pommier.

Une formation diplômante en Isère

Et pour continuer à former de nouveaux salariés face à la forte croissance de la demande, Hermès se dote de son propre centre de formation des apprentis (CFA). C'est en Isère, au sein de la maroquinerie Hermès de Fitilieu, que la maison de luxe vient d'ouvrir "l'école Hermès des savoir-faire". Celle-ci sera habilitée à délivrer un diplôme national d'état, en l'occurrence un CAP maroquinerie à tous les profils ayant suivi la formation. "A terme, l'ensemble des pôles maroquiniers du groupe, tous ancrés dans les territoires en France, seront dotés de leur école", précise le groupe.

Manufacture de Guyenne Hermès

Aucun pré-requis n'est nécessaire pour postuler chez Hermès au poste d'artisan (crédits : Agence APPA).

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.