Tourisme : RMD Technologies veut générer de la croissance par l’intelligence économique

La société RMD Technologies, basée à La Rochelle, a fait entrer trois nouveaux investisseurs à son capital pour un financement global de 1,1 million d’euros. Objectifs : poursuivre la R&D et recruter pour soutenir le déploiement de ses plateformes logicielles d’aide à la décision dédiées aux hôtels et campings.

3 mn

Jean Laherrère, président et fondateur de RMD Technologies, expert en Revenue Management de Destination.
Jean Laherrère, président et fondateur de RMD Technologies, expert en Revenue Management de Destination. (Crédits : RMD Technologies)

"Cela fait plus de 15 ans que dans le tourisme, on nous fait croire, que la visibilité sur internet est la maître-mot pour pouvoir vendre... Aujourd'hui, j'affirme que c'est faux ! Le maître-mot c'est l'intelligence économique ! Ce qu'il faut, c'est rassembler les acteurs, partager l'information pour prouver qu'avec une prospective commune, on est capable de se commercialiser soi-même", assure Jean Laherrère.

Il est le président et fondateur de RMD Technologies, société créée en 2016 à la Rochelle (Charente-Maritime) qui a développé deux plateformes logicielles - l'une destinée aux hôtels, l'autre aux campings - qui permettent à un hébergeur de voir son business et le business cumulé du territoire. RMD Technologies est expert en "Revenue Management de Destination", un concept nouveau : "C'est une nouvelle compétence métier du revenue manager, l'enjeu étant dans les grandes lignes de cibler les clients à l'échelle du territoire", explique Jean Laherrère.

Lire aussi 3 mnA la Rochelle, Lekko veut accélérer le tourisme durable et booster l'économie locale

Une solution en Saas

Concrètement, RMD vend aujourd'hui sa technologie aux institutionnels du tourisme qui la mettent à la disposition d'hébergeurs, via une solution en mode Saas (Software as a Service), disponible sur Internet et accessible à tous types d'hébergeurs disposant d'un système d'information.

"Ces derniers communiquent leur donnée et la récupèrent enrichie avec des indicateurs et des visualisations qui leur permettent de savoir d'où viennent les clients, quand ils réservent, ce qu'il achètent, et le taux de remplissage, le tout confronté par rapport au territoire", détaille Jean Laherrère. Les données des confrères y figurent également. "Le fait de regrouper tous les acteurs, de rendre les données accessibles à tous, c'est ça la proposition de valeur", insiste-t-il.

Une chaine de valeur à deux niveaux

"Cela créé une chaine de valeurs à deux niveaux : micro-économique, pour l'entreprise qui bénéficie d'un observatoire en temps réel, et macro-économique, pour permettre à une institution publique de prendre des décisions. A titre d'exemple, en Charente-Maritime, nous avions mesuré que les réservations dans les campings étaient effectuées par des prospects de l'ex Poitou-Charentes. L'Ile de France n'arrive qu'en 5e position. Cela change beaucoup de choses en terme de perspective de promotion du territoire. Plutôt que d'acheter de la campagne d'affichage dans le métro parisien, est-ce que cela n'a pas plus d'efficience de faire de la publicité à Poitiers et à Niort ? On peut générer de la croissance par l'intelligence économique", développe Jean Laherrère.

L'objectif pour l'utilisateur est de se poser des questions sur la stratégie de son entreprise, sur sa stratégie de distribution, l'idée étant d'en tirer du bénéfice mais aussi de gagner en indépendance. Il ne s'agit pas forcément de couper avec les plateformes de distribution. "Cela doit être fait avec mesure", explique simplement Jean Laherrère.

Lire aussi 5 mnGreat, le nouveau lobby des acteurs du tourisme pour préparer la reprise

Alors que la solution pour les campings (Elios) est déployée sur toute la côte atlantique de Nouvelle-Aquitaine, et que celle pour les hôtels (RMS) est présente dans cinq à six départements, la levée de RMD Technologies de 1,1 million d'euros auprès de la Banque des Territoires, de Sigma Gestion et de Matt Holding va permettre de déployer et consolider le marché français, de recruter pour renforcer l'équipe technique et poursuivre la R&D pour atteindre des étages technologiques supplémentaires, au rang desquels figurent le prédictif. Ces solutions seront, à terme, commercialisées auprès des professionnels. L'entreprise qui compte 11 collaborateurs montera à une vingtaine de salariés fin 2022.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.