« La RSE est un avantage concurrentiel pour attirer et fidéliser les meilleurs profils » (F. Allard, Medef)

INTERVIEW. "L'entreprise engagée et responsable, un accélérateur de performance" : c'est le thème de l'Université des entrepreneurs du Medef Gironde qui se tiendra le 7 octobre 2021 à l'Arkéa Arena, à Floirac. L'occasion de faire de la pédagogie sur les enjeux de la RSE et de tirer les leçons des confinements, selon Franck Allard, le président des patrons girondins et président du directoire du courtier en assurances Filhet-Allard.

5 mn

Franck Allard est le président du Medef Gironde
Franck Allard est le président du Medef Gironde (Crédits : Medef Gironde)

LA TRIBUNE - Pourquoi avoir choisi le thème de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) pour l'édition 2021 de l'Université des entrepreneurs le 7 octobre prochain ?

FRANCK ALLARD, président du Medef Gironde - Avec le déconfinement, on constate que dans la plupart des secteurs d'activité nous rencontrons tous des difficultés de recrutement. Aujourd'hui, les salariés ne cherchent pas seulement un emploi, ils cherchent à donner du sens à leur vie et à leur engagement professionnel. Ce ne sont pas ou plus des mercenaires. Chez Filhet-Allard, on réalise une centaine de recrutements chaque année et on voit que les salariés veulent désormais choisir leur entreprise pour ses valeurs. Donc, de ce point de vue, les politiques RSE constituent un avantage concurrentiel pour attirer et fidéliser les meilleurs profils sur des secteurs en tension.

Comment ces actions RSE se traduisent-elles concrètement dans les entreprises ?

Chez Filhet-Allard, nous avons pris des engagements environnementaux, sociétaux et en matière de ressources humaines. En matière d'énergie, nous avons opté en décembre dernier pour Akuo, un producteur indépendant d'énergie renouvelable, nous incitons au covoiturage, nous avons supprimé les tickets de caisse en papier à la cafeteria et nous avons engagé notre propriété viticole dans l'agriculture biologique. L'entreprise est également mécène de la fondation Bergonié contre le cancer, de la Cité du vin et du Musée Mer Marine. En fin, sur le plan des ressources humaines, nous travaillons sur la formation professionnelle, nous embauchons beaucoup d'alternants et nous avons créé un index de l'égalité hommes-femmes, notamment parce que 80 % de notre effectif est féminin. Toutes ces petites touches constituent une politique globale qui est un peu intéressée puisqu'elle doit nous permettre d'attirer les meilleurs candidats.

Lire aussi 4 mnQuand Kanopée Koncept et Ice App vantent la RSE par le prisme du jeu

Face à la concurrence, la RSE est-elle devenue incontournable au même titre que la transformation numérique ?

La RSE ne fait pas tout dans une entreprise, bien évidemment. Mais, comme souvent, il y a en la matière des meneurs et des suiveurs et nous voulons nous positionner commes des meneurs. C'est ce que nous avons fait en basculant 1.200 salariés en télétravail intégral en mars 2020 et, fort de cette expérience, en déployant un jour de télétravail par semaine pour tous nos salariés éligibles à partir du mois de septembre. Je crois sincèrement que la RSE est devenue indispensable pour conserver des salariés de qualité au sein de l'entreprise. C'est donc un enjeu crucial puisque nos collaborateurs sont la première richesse de nos entreprises, avant les systèmes informatiques et les clients.

Quel sera l'objectif de la journée dédiée à ce sujet le jeudi 7 octobre prochain ?

Nous avons choisi ce thème pour permettre aux chefs d'entreprises qui se sont déjà engagés dans des démarches RSE de témoigner et de convaincre d'autres entreprises de s'y mettre. Nous voulons faire de la pédagogie, expliquer concrètement comment s'y prendre, par où commencer. Avec la pandémie et les confinements, on sent que ces questions de RSE progressent chez les chefs d'entreprise, les mentalités évoluent. Nous voulons rappeler aux participants que l'enjeu aujourd'hui c'est que les valeurs fondamentales de l'entreprise soient alignées et partagées entre les salariés et le chef d'entreprise.

Lire aussi 5 mnEt si la crise boostait enfin la qualité de vie au travail ?

Comment se portent aujourd'hui les entreprises girondines après plus d'un an de crise économique et sanitaire ?

Le secteur de l'hôtellerie et de la restauration est en difficulté tout comme l'évènementiel. De son côté, le bâtiment a du travail et les enjeux aujourd'hui sont surtout le manque de personnel et l'approvisionnement et le coût des matières premières. J'invite donc tout le monde à jouer le jeu et à ne pas appliquer de pénalités de retard lorsque les marchés ne peuvent objectivement pas être livrés dans les délais prévus.

Plus globalement, pour les autres secteurs, il n'y pas de réelles inquiétudes tant qu'il n'y a pas à rembourser le PGE (prêt garanti par l'Etat). Le tribunal de commerce n'est pas engorgé actuellement parce que le "quoi qu'il en coûte" mis en place par l'Etat continue de fonctionner, y compris en offrant un ballon d'oxygène à des entreprises qui souffrent pour d'autres raisons plus structurelles que la crise économique. Avec le déconfinement, beaucoup d'entreprises redémarrent brutalement mais le vrai révélateur sera le mois de septembre quand on saura si la campagne de vaccination est suffisamment efficace. C'est désormais la principale condition pour que l'économie puisse redémarrer sereinement.

Lire aussi 10 mn« 15 % à 20 % des TPE/PME sont des entreprises zombies qui ne survivront pas à la crise »

//////////////////////////

L'Université des entrepreneurs du Medef Gironde se tiendra le jeudi 7 octobre 2021 à l'Arkéa Arena de Floirac (Bordeaux Métropole) de 14h à 23h sur le thème ""L'entreprise engagée et responsable, un accélérateur de performance". Conférences, table-ronde, atelier et soirée sont au programme. Informations et inscriptions ici.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.