La RSE d’EDF : derrière les enjeux, des actions concrètes en Nouvelle-Aquitaine

 |  | 471 mots
Lecture 2 min.
Martin Leÿs, directeur de l'Action Régionale EDF en Nouvelle-Aquitaine
Martin Leÿs, directeur de l'Action Régionale EDF en Nouvelle-Aquitaine (Crédits : EDF)
La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) pour le groupe EDF ne date pas d’hier. Fidèle à ses valeurs de service public, elle fait même partie de son ADN, et de celui de ses salariés. A l’heure du dérèglement climatique et alors que la pandémie de Covid-19 continue de sévir, la politique de RSE du groupe EDF, réaffirmée au travers de sa Raison d’être adoptée en mai 2020, prend tout son sens. Articulée autour de quatre enjeux- La neutralité carbone, la préservation des ressources de la planète, la solidarité et le développement responsable - cette politique se décline au cœur des territoires. Transformer des centrales thermiques en centrales photovoltaïques, concilier agriculture et production solaire, aider des associations sociales et solidaires, encourager l’emploi des jeunes, soutenir les entreprises locales, …les projets et actions ne manquent pas en Nouvelle Aquitaine.

Neutralité carbone et climat

Pour atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050, en Nouvelle-Aquitaine, l'énergéticien mène par exemple deux projets emblématiques de transition énergétique du territoire qui se concrétiseront à l'automne 2021. C'est à ce moment-là que seront mises en service à Ambès (Gironde) et Artix (Pyrénées-Atlantiques) deux centrales photovoltaïques construites sur les sites d'anciennes centrales thermiques. "Ces deux chantiers traduisent concrètement notre ambition de construire un avenir neutre en CO2 au cœur des territoires !", souligne Martin Leÿs directeur de l'Action Régionale EDF en Nouvelle-Aquitaine.

Préservation des ressources de la planète

Face à l'urgence climatique, la préservation des ressources de la planète constitue un autre enjeu. EDF s'y engage : "Nous avons installé par exemple des passes à poissons sur tous nos barrages et plusieurs projets sont également en cours d'étude sur le territoire pour concilier agriculture et production solaire, en particulier sur des vignes", révèle Martin Leÿs. "Nous sommes toujours à la recherche de foncier pour l'installation de panneaux photovoltaïques et cette option permet à la fois de produire de l'électricité bas carbone mais aussi de préserver l'agriculture et de la protéger des aléas climatiques."

Bien-être et solidarité

En tant que président du Fonds Agir pour l'Emploi (FAPE EDF), Martin Leÿs accorde également une grande importance à la notion de solidarité. 310.000 euros ont ainsi été versés à 30 structures de l'économie sociale et solidaire de Nouvelle-Aquitaine en 2020 au travers de la Fondation groupe EDF et du FAPE. Parmi elles, l'association Eco-Lieu Lacoste, basée à Tarnos (Landes), ou encore la régie de quartier Intersud à Poitiers qui œuvrent en faveur de l'insertion par l'activité économique. Dans le contexte de la crise, une attention particulière a également été portée à la jeunesse avec 350 ordinateurs remis, l'année dernière, à des associations néo-aquitaines pour assurer la continuité pédagogique. Au sein du groupe, l'alternance a également été maintenue. "Nous sommes fiers d'accueillir 470 jeunes alternants dans les unités du Groupe en EDF en Nouvelle-Aquitaine", indique Martin Leÿs.

Développement responsable

Quatrième et dernier enjeu : "le développement responsable passe systématiquement par de la concertation avec les territoires et par une politique d'achat responsable et de localisation qui permet aux PME et ETI de Nouvelle-Aquitaine d'en bénéficier", déroule Martin Leÿs. A titre d'exemple, dans le cadre du chantier "Grand Carénage" à la centrale nucléaire du Blayais, 300 millions d'euros de contrats sur 10 ans ont été conclus avec les entreprises locales, dont 20 millions de commandes supplémentaires dès cette année. "Cela participe d'un bon ancrage territorial", insiste Martin Leÿs qui est en l'occurrence le chef d'orchestre de toutes les unités du Groupe en Nouvelle-Aquitaine. Plus de 8.600 salariés d'EDF travaillent dans la région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :