Bpifrance fortement mobilisée en 2020 contre le Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine

 |  | 865 mots
Lecture 5 min.
Tout en restant engagée dans l'innovation, un de ses piliers historiques, Bpifrance est aussi devenue un couteau suisse de la relance.
Tout en restant engagée dans l'innovation, un de ses piliers historiques, Bpifrance est aussi devenue un couteau suisse de la relance. (Crédits : Charles Platiau)
La banque publique d'investissement Bpifrance s'est imposée en 2020 comme un véritable couteau suisse pour amortir le terrible impact économique de la crise sanitaire déclenchée par la pandémie de coronavirus. Jamais les fonds débloqués par Bpifrance n'avaient généré d'effet multiplicateur aussi élevé en Nouvelle-Aquitaine.

Mobilisée par l'Etat comme acteur de première ligne sur le terrain économique de la pandémie de coronavirus, Bpifrance a joué de son savoir-faire dans l'accompagnement des entreprises sur tous les fronts en 2020. Prêts garantis par l'Etat (PGE), plan tourisme, plan climat... la banque publique d'investissement a évolué dans une vie économique sous traitement lourd, perfusée par des dizaines de dispositifs financiers d'urgence. Dans ce contexte de mise en sauvegarde de l'économie, Bpifrance a vu ses interventions directes auprès des entreprises, soit un montant de 1,5 milliards d'euros en 2020, bénéficier d'un effet multiplicateur sans précédent.

"En 2020, un total de 3,4 milliards d'euros a été mobilisé en Nouvelle-Aquitaine par 4.949 entreprises. C'est un fait marquant qui fait de 2020 une année exceptionnelle. Bpifrance a renforcé son rôle d'opérateur au service de l'Etat, des Régions... d'où cet important effet de levier de 3,4 milliards d'euros, qui est hors PGE. Nous nous sommes engagés dans le plan d'urgence et le plan de relance, sans oublier le plan d'investissement dans les entreprises", a déroulé en substance Laurent de Calbiac, directeur régional de Bpifrance Bordeaux, ce vendredi 26 mars lors de la présentation du bilan 2020 et des perspectives 2021.

Lire aussi : Huit chiffres pour mesurer l'ampleur de la crise en Nouvelle-Aquitaine

Un très puissant effet multiplicateur l'an dernier

Une intervention qu'il a faite en compagnie du directeur de Bpifrance Poitiers, Benoît Rigot. Alors que l'agence régionale de Bordeaux couvre le périmètre de l'ex-région Aquitaine, avec une antenne à Pau, celle de Poitiers englobe les ex-régions Poitou-Charentes et Limousin, avec des antennes à Limoges et La Rochelle. Bpifrance emploie au total 74 personnes en Nouvelle-Aquitaine, région où l'établissement dispose de cinq implantations.

Les effets multiplicateurs des interventions de Bpifrance dans la région ont boosté les levées de fonds (hors PGE) de +17,2 % en 2020 sur un an (2,9 milliards d'euros en 2019) alors que, dans le même temps, le nombre d'entreprises bénéficiaires chutait de 24,4 % (6.547 entreprises en 2019).  Résultat d'un ciblage plus fin adapté au traitement des situations d'urgence.

225 millions d'euros d'interventions en urgence

Pour être complet, il faut souligner qu'en 2020 Bpifrance a injecté deux fois plus d'argent dans les entreprises néo-aquitaines, soit 750 millions d'euros au total, en hausse de +50 % par rapport en 2019. En particulier en adaptant sa gamme de crédits moyen-long terme pour pouvoir intervenir en urgence, ce qui a permis de mobiliser 225 millions d'euros pour 247 entreprises de Nouvelle-Aquitaine. Le volet innovation de Bpifrance n'a pas perdu au change puisque la banque publique a financé l'an dernier pour 107 millions d'euros de projet, en hausse de +79 % par rapport à 2019 !

Lire aussi : "L'année 2020 a révélé toute la pertinence des startups issues de la deeptech"

Bpifrance s'est également engagée dans l'attribution des prêts garantis par l'Etat, ce qui a conduit la banque publique à gérer 630.000 nouvelles lignes de garantie.

"En Nouvelle-Aquitaine les banques ont joué le jeu. Sur un encours national en PGE de 9 milliards d'euros, 60.321 entreprises néo-aquitaines ont pu décrocher l'un de ces prêts. Soit à peut près 10 % du total, ce qui correspond au poids économique de la région", a éclairé Benoît Rigot, arrivé à la direction régionale de Poitiers depuis trois mois.

Le Plan climat, nouvelle grande priorité nationale

Dans le cadre du Plan de relance, Bpifrance a accordé 28 millions d'euros d'aides l'an dernier à 40 entreprises de la région. La banque est également partie prenante du plan tourisme et Laurent de Calbiac a accompagné la préfète de Région, Fabienne Buccio, lors de la présentation détaillée des nouveaux dispositifs d'aide au tourisme débloqués par l'Etat, ce mercredi 24 mars. En 2020, la banque publique d'investissement est venue en soutien de 53 entreprises néo-aquitaines, en particulier par le biais de prêts tourisme, à hauteur de 18 millions d'euros. Bpifrance a connu des réajustements parfois spectaculaires et le climat en est sûrement le meilleur exemple.

"En tant que banque du climat nous amplifions le mouvement. Auparavant nous disposions de 1,8 milliard d'euros pour aller en soutien du financement des énergies renouvelables, à l'échelle nationale. Mais tout a changé et le gouvernement a monté ce plan climat à 40 milliards d'euros : on accélère !", observe Laurent de Calbiac, pour présenter ce nouveau plan symbolisé par un coq vert et dont l'application va durer jusqu'en 2024.

Cerise sur le gâteau : Bpifrance s'ouvre aux investisseurs

Bpifrance est également engagée depuis plusieurs années dans un partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, qui a permis à 291 entreprises de mobiliser pour 61 millions d'euros de financement. La Bpifrance fait feu de tout bois et confirme qu'elle vient de lancer un fonds commun de placement à risque (FCPR) ouvert aux investisseurs non professionnels.

Ceux qui sont intéressés et qui ont les moyens de l'être pourront ainsi investir en une seule fois dans 1.500 entreprises, non cotées pour la plupart, avec un ticket d'un montant minimal de 5.000 euros. Très présente dans le commerce, l'industrie et le tourisme, Bpifrance met désormais l'accent sur les segments d'activité jugés « moins délocalisable » et plus facilement relocalisables.

Lire aussi : Lunii rapatrie sa production de Chine à Bayonne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :