« Il faut des auto-entrepreneurs élus titulaires à la CCI Bordeaux Gironde ! »

 |  | 454 mots
Lecture 2 min.
Patrick Seguin, président de la CCI Bordeaux Gironde depuis 2016, est candidat à sa succession, en tant que représentant du Medef.
Patrick Seguin, président de la CCI Bordeaux Gironde depuis 2016, est candidat à sa succession, en tant que représentant du Medef. (Crédits : Agence APPA)
Alors que les élections consulaires se tiendront à l'automne prochain, Patrick Seguin, le président de la CCI Bordeaux Gironde et candidat à sa succession, s'alarme de la non-représentation des auto-entrepreneurs. Une population pourtant en plein boom.

Entre le 1er janvier 2016 et le 1er janvier 2021, le nombre d'entreprises immatriculées en Gironde a bondi de 40 %, passant de 70.000 à 98.000 ! Parmi ces 28.000 nouvelles entreprises, Patrick Seguin, le président de la CCI Bordeaux Gironde, évalue à environ 13.000 le nombre d'auto-entreprises, soit près de la moité. Une estimation cohérente avec l'année 2020 au cours de laquelle 40 % des 12.500 créations d'entreprises ont été des auto-entreprises.

Lire aussi : Huit chiffres pour mesurer l'ampleur de la crise en Nouvelle-Aquitaine

"C'est un phénomène qui était encore marginal en 2016. Ces 13.000 auto-entrepreneurs sont partout et nulle part. Nous ne les connaissons pas, nous ne savons pas comment les contacter ni comment les impliquer dans les instances consulaires. C'est un vrai problème de représentativité", s'inquiète Patrick Seguin. "Il faut des auto-entrepreneurs élus titulaires à la CCI Bordeaux Gironde ! C'est essentiel parce qu'ils représentent désormais une part importante de notre tissu économique et qu'ils doivent être représentés auprès des pouvoirs politiques et économiques. Je leur dis clairement : il faut voter !"

"S'inscrire sur la liste électorale, c'est agir pour son territoire et se donner la possibilité d'exprimer sa vision du développement économique", abonde Pascal Faugère, directeur général de la CCI Bordeaux-Gironde. Car les élections consulaires, qui doivent renouveler les instances des chambres de commerce et d'industrie élues en 2016, se tiendront du 28 octobre au 9 novembre 2021. A 69 ans, Patrick Seguin est candidat à un deuxième mandat. II a été officiellement désigné fin janvier comme candidat du Medef et fait ainsi office de favori. De manière inédite, le Medef Gironde a organisé du 27 au 29 janvier une primaire pour désigner son candidat et Patrick Seguin l'a emporté avec 62 % des suffrages contre Jean-Paul Calès, président de Cap Ingelec.

La représentation sociale des travailleurs des plateformes numériques, dont beaucoup sont des auto-entrepreneurs exerçant comme VTC, livreurs ou e-commerçants, est au cœur de la mission lancée par Elisabeth Borne, la ministre du Travail, en début d'année. Cette mission, qui a rendu ses conclusions début mars, préconise des élections par secteur d'activité, avec des représentants pour les chauffeurs, et d'autres pour les livreurs. Elle recommande également l'organisation d'un scrutin électronique à un tour dès le premier semestre 2022 qui serait ouvert à tous les travailleurs des plateformes ayant eu au moins trois mois de chiffre d'affaire sur les six derniers mois. Le seuil de représentativité serait fixé à 5 % et le scrutin fonctionnerai par le biais des organisations syndicales. Charge ensuite à l'organisation élue de mandater des représentants, qui seraient obligatoirement issus de la profession concernée.

Lire aussi : Travailleurs indépendants : la feuille de route de la mission sur les plateformes numériques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :