"Les experts comptables vont investir les métiers de la donnée des entreprises"

 |  | 2022 mots
Lecture 10 min.
Mikael Hugonnet, qui exerce dans les Deux-Sèvres, a été élu président de l'Ordre des experts comptables de Nouvelle-Aquitaine
Mikael Hugonnet, qui exerce dans les Deux-Sèvres, a été élu président de l'Ordre des experts comptables de Nouvelle-Aquitaine (Crédits : Agence APPA)
INTERVIEW. Priorités politiques, tensions sur l'emploi et virage stratégique vers les métiers de la donnée : Mikael Hugonnet, le nouveau président de l'Ordre des experts comptables de Nouvelle-Aquitaine, détaille à La Tribune les axes de son nouveau mandat qui sera marqué par la bascule des entreprises vers la facturation électronique et la gestion au long cours des prêts garantis par l'Etat. Le congrès national de la profession doit se tenir à Bordeaux en octobre 2021.

LA TRIBUNE - Quelles sont vos priorités pour votre mandat de trois ans à la présidence de l'Ordre régional des experts comptables qui couvre désormais l'intégralité de la Nouvelle-Aquitaine ?

MIKAEL HUGONNET - Le premier axe est d'assurer un regroupement des trois ex-régions Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine qui soit performant et permette d'assurer un niveau de service et d'accompagnement de tous les professionnels de Nouvelle-Aquitaine qu'ils soient à Pau, à Bressuire ou à Bordeaux. Avec des implantations à Bordeaux, Niort et Limoges, nous voulons être au plus proche des experts-comptables notamment pour la formation professionnelle qui doit bénéficier pleinement aux 1700 professionnels de la région, dont un tiers sont installés en Gironde. Le deuxième axe c'est d'améliorer l'attractivité de la profession pour convaincre des jeunes et des moins jeunes de venir vers nos métiers. Nous recrutons fortement en raison des départs à la retraite mais aussi parce que notre activité est structurellement en croissance, que nos clients soient eux-mêmes en développement ou, au contraire, en phase de décroissance.

Lire aussi : Lionel Canesi : « Aucune loi ne devrait être élaborée sans les experts-comptables »

Les métiers de l'expertise comptable figurent dans le top 5 des métiers les plus en tension en Nouvelle-Aquitaine. Quelles sont les compétences recherchées par vos cabinets et de quel volume d'emplois parle-t-on ?

Je n'ai pas de chiffres précis sur les volumes de recrutements si ce n'est qu'on compte 20.000 salariés dans les cabinets de la région et que beaucoup cherchent à recruter. Je parlais à l'instant de couteau suisse et on recherche en effet des compétences très diverses : en matière comptable et fiscale, bien sûr, mais aussi en matière de droit social, de paie, d'informatique, d'analyse de données, de gestion, etc. Les compétences en matière de droit social, gestion et paie sont particulièrement prisées sur des profils de Bac+2 à Bac+4 ou de licences RH, par exemple, mais aussi des profils moins diplômés mais qui ont envie d'apprendre. On propose de plus en plus de postes en alternance avec ensuite des possibilités intéressantes d'évolution professionnelle. A titre personnel et en tant que président, je soutiens pleinement l'apprentissage et l'alternance qui permettent de faire rentrer des profils plus jeunes et plus agiles dans nos cabinets. Cet apport de sang...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :