Le Sommet Afrique-France, et ses retombées économiques, partent à Montpellier

 |  | 745 mots
Lecture 4 min.
Le Sommet Afrique-France initialement prévu à Bordeaux en juin 2020 se tiendra finalement à Montpellier en juillet 2021 sous un format différent.
Le Sommet Afrique-France initialement prévu à Bordeaux en juin 2020 se tiendra finalement à Montpellier en juillet 2021 sous un format différent. (Crédits : CC by Pixabay PIRO4D)
D'une ville à l'autre. Le Sommet Afrique-France initialement prévu à Bordeaux en 2020 puis 2021 se tiendra finalement dans une autre ville dirigée par une majorité de gauche et écologiste : Montpellier. Un manque à gagner certain pour le secteur girondin de l'évènementiel et de l'hôtellerie qui a déjà un genou à terre.

"Dans ce contexte morose, c'est une excellente nouvelle pour notre économie, en particulier le secteur de l'hôtellerie-restauration, et c'est un signal fort qui contribuera au rayonnement de Montpellier et à fonder des relations entre la France et le continent africain !" Michaël Delafosse, le maire de Montpellier à la tête d'une majorité PS-EELV-PCF, ne cache pas sa satisfaction après avoir ravi à Bordeaux l'accueil du Sommet Afrique-France en juillet 2021, comme l'a annoncé Emmanuel Macron au magazine Jeune Afrique.

Lire aussi : Sommet Afrique-France à Montpellier : « C'est un signal fort pour le rayonnement de la ville »

Pourtant, ce devait être avec la Robocup l'un des évènements majeurs de l'été 2020 à Bordeaux : un sommet réunissant 500 exposants français et africains, une cinquantaine de chefs d'Etat et plus de 15.000 visiteurs sur 50.000 m2...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :