Minée par l'arrêt des duty-free, Cognac Camus est contrainte de se restructurer

 |  | 930 mots
Lecture 5 min.
Spécialisée dans les ventes en duty-free, la maison Cognac Camus subit de plein fouet la pandémie du Covid-19.
Spécialisée dans les ventes en duty-free, la maison Cognac Camus subit de plein fouet la pandémie du Covid-19. (Crédits : APPA)
Spécialisée sur le marché chinois et la vente en duty-free dans les aéroports, la plus petite des grandes maisons du cognaçais subit un effondrement de son activité commerciale depuis le début de l'année. A telle enseigne que Cognac Camus annonce un plan de sauvegarde de l'emploi portant sur 29 des 130 emplois que compte cette PME familiale ainsi qu'une nouvelle stratégie de marque. Une situation encore atypique dans une filière qui résiste bien à la crise.

"La fermeture des frontières à travers le monde a entrainé une chute brutale et massive des ventes en duty-free, notre marché de prédilection qui représentait 45 % des 94 M€ de notre chiffre d'affaires", explique à La Tribune Jacques Crozier, conseiller du président de Cognac Camus, maison familiale et indépendante fondée en 1863. Un coup d'arrêt qui risque de durer et qui devrait amener cette PME de 130 salariés à terminer l'année 2020 avec un chiffre d'affaires attendu à 45 millions d'euros (-52 %) et assorti d'une perte. Cette stratégie commerciale, résolument tournée vers le voyage et assise sur une présence dans une cinquantaine d'aéroports internationaux, s'est pourtant avérée payante ces dernières années et avait d'ailleurs été saluée par le jury du La Tribune Wine's Forum en octobre 2019... quelques semaines avant l'éclosion de la pandémie mondiale.

13 postes doivent être supprimés

"Il y a un an, l'économie mondiale et le marché chinois, qui est notre premier débouché à l'export, reposaient sur deux piliers : le voyage international et les cadeaux. Force est de constater que ce...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :