Une TPE sur six pourrait fermer en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  662  mots
L'étude relaye les observations des dirigeants de TPE de Nouvelle-Aquitaine sur l'impact de la crise économique.
L'étude relaye les observations des dirigeants de TPE de Nouvelle-Aquitaine sur l'impact de la crise économique. (Crédits : Startup house coalition)
16 % des TPE néo-aquitaines interrogées risqueraient une cessation d'activité à court ou moyen terme. C'est ce qui ressort d'une étude menée par le Cecogeb en mai 2020. Une perspective menaçante, bien plus évoquée que des seuls licenciements.

Au total, ce sont 2.010 très petites entreprises (TPE) - structures de moins de 10 salariés - de Nouvelle-Aquitaine qui ont répondu aux questionnaires édités par le Cecogeb. L'étude a été réalisée au mois de mai 2020 et mesure l'impact de la crise économique sur les plus petites structures de 13 secteurs d'activité différents. Le Cecogeb, éditeur de l'étude, est un organisme de gestion et d'entrepreneuriat créé en 1976, qui propose des formations et conduit des enquêtes statistiques. Selon l'étude, 64 % des TPE interrogées ont été contraintes ou ont décidé elles-mêmes de la fermeture de leur établissement pendant le confinement. Un chiffre à corréler avec les 63 % qui qualifient de « fort » l'impact négatif de la crise sur leur activité.

Des aides régionales peu sollicitées

Et pour quelles...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :