Hôpital : Yann Bubien élu administrateur du Girci Soho

 |   |  415  mots
Yann Bubien est élu administrateur du Groupement de coopération sanitaire Sud-Ouest Outre-mer hospitalier, alors que le CHU de Bordeaux vient d'être classé 32e meilleur hôpital du monde par Newsweek.
Yann Bubien est élu administrateur du Groupement de coopération sanitaire Sud-Ouest Outre-mer hospitalier, alors que le CHU de Bordeaux vient d'être classé 32e meilleur hôpital du monde par Newsweek. (Crédits : Agence Appa/Eric Barrière)
Yann Bubien, directeur du CHU de Bordeaux depuis le 1er octobre 2019, a été élu ce vendredi 12 juin administrateur du Groupement de coopération sanitaire Sud-Ouest Outre-mer hospitalier (Girci Soho). Une élection qui survient alors que le Groupe hospitalier Pellegrin vient d'être classé 32e meilleur hôpital du monde et 2e meilleur hôpital français par la revue Newsweek.

Yann Bubien, ex-directeur de cabinet d'Agnès Buzyn au ministère de la Santé et directeur du CHU de Bordeaux depuis octobre 2019, accède donc à de nouvelles responsabilités avec ce statut d'administrateur du Groupement de coopération sanitaire Sud-Ouest Outre-mer hospitalier (Girci-Soho). Cette entité regroupe les CHU de Bordeaux, Limoges, Poitiers, Toulouse, Nîmes et ceux de Martinique, Guadeloupe et de La Réunion. Ces derniers collaborent au sein du Groupement interrégional de recherche clinique et d'innovation (Girci) pour amener les chercheurs et médecins à travailler conjointement sur des essais cliniques, des projets européens ou de formation par exemple. Yann Bubien succède ainsi à Thomas Le Ludec, actuel directeur général du CHU de Montpellier.

Lire aussi : Coronavirus, déontologie, startups : les annonces du CHU de Bordeaux

Le CHU Bordeaux classé 2e meilleur hôpital français

Cette élection survient alors que le CHU de Bordeaux Pellegrin, l'un des plus importants de France avec 14.2000 collaborateurs sur trois sites, vient d'être classé 32e hôpital du monde par la revue états-unienne Newsweek, qui publie ce palmarès annuel. Le CHU bordelais est ainsi comme en 2019, le deuxième centre hospitalier français, derrière l'Hôpital Universitaire Pitié-Salpêtrière de Paris. La revue a pris en compte le nombre de professionnels, les spécialités, la satisfaction des patients et des indicateurs de performance médicale dans les établissements de santé de 21 pays du monde. Au final, le Groupe hospitalier Pellegrin obtient une note de 86,3/100, à peine plus faible qu'en 2019 avec 86,9/100.

Lire aussi : Meilleurs hôpitaux de France : le CHU de Bordeaux à la première place

Depuis le 23 janvier dernier et la prise en charge du 1er patient français atteint par le coronavirus, les équipes du CHU de Bordeaux sont mobilisées face à la pandémie même si la Nouvelle-Aquitaine ne connaît pas de surmortalité en 2020 par rapport à 2019. Les centres hospitaliers de la région ont notamment joué le rôle de base arrière en accueillant 129 patients en réanimation acheminés depuis le Grand Est et l'Ile-de-France grâce à cinq TGV et huit avions entièrement médicalisés. 36 soignants volontaires néo-aquitains sont également partis relayer et épauler leurs collègues de Metz, Nancy et Strasbourg. Le CHU de Bordeaux mène enfin avec l'Inserm, l'Université de Bordeaux et Synapse Medicine l'essai clinique Coverage pour le traitement précoce du Covid-19.

>> Diaporama : Covid-19 : la mobilisation générale en Gironde en photos

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :