La CCI Bordeaux Gironde va distributer 900 kits de déconfinement aux commerçants

 |   |  532  mots
A partir du 11 mai, le port du masque devrait être obligatoire rue Sainte Catherine à Bordeaux comme dans les transports en commun, les parcs et les marchés.
A partir du 11 mai, le port du masque devrait être obligatoire rue Sainte Catherine à Bordeaux comme dans les transports en commun, les parcs et les marchés. (Crédits : Thibaud Moritz / Agence APPA)
La CCI Bordeaux Gironde se prépare au déconfinement progressif annoncé pour le 11 mai. 900 kits expérimentaux seront distribués à des commerçants pour accompagner la reprise d'activité dans des conditions sanitaires strictes. Cette première semaine fera aussi office de révélateur de l'ampleur des dégâts sur le tissu économique local alors que 40 % des TPE girondines estiment ne pas pouvoir rouvrir.

Masques de protection, 500 ml de gel hydroalcoolique, rubans de marquage au sol, affiches sur les gestes barrière et autocollant : c'est ce que trouveront 900 commerçants de l'agglomération bordelaise, de Libourne et de Langon dans les kits "J'aime mon commerçant" qui seront distribués les 6 et 7 mai par la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux Gironde. "Cette expérimentation, une première en France a priori, vise à envoyer un signal positif aux commerçants girondins dont beaucoup ont le morale dans les chaussettes. Si cela fonctionne, on renouvellera l'opération", fait valoir Patrick Seguin, le président de la CCI. Depuis le 15 mars, celle-ci a a traité près de 3.200 demandes d'informations de la part des entreprises et professionnels, dont près de 2.800 dossiers d'accompagnement renforcés.

"Oui, il va y avoir des fermetures définitives"

Pour accompagner le déconfinement progressif à partir du 11 mai, hors hôtellerie-restauration, l'instance consulaire met également à disposition des commerçants et entreprises "un guide numérique pour bien réussir la reprise d'activité, secteur par secteur, avec des mises à jour régulières, pour donner aux entreprises les bonnes pratiques à adopter", précise la CCI. Et si Patrick Seguin veut faire du 11 mai "une journée de l'espoir et de l'entraide" pour les commerçants du département, il reste lucide sur la situation :

"On pense qu'une très grande majorité des commerces vont rouvrir le 11 mai mais nos enquêtes menées ces dernières semaines indiquent que 40 % des entreprises interrogées déclarent qu'elles ne pourront pas rouvrir... Donc, oui, il va y avoir des fermetures définitives et le commerce risque d'être particulièrement concerné [...] Il s'agit surtout de TPE qui avaient des problèmes structurels de trésorerie et pour qui les aides et reports de charges n'ont pas suffi."

Vers un report des soldes d'été ?

Cette première semaine à partir du 11 mai fera donc office de révélateur et de crash test pour voir si la clientèle est au rendez-vous et si les gestes barrière sont respectés. "Certains commerçants ne vont pas rouvrir dès le 11 mai parce qu'ils estiment qu'il y aura plus de contraintes que de chiffre d'affaires mais, globalement, les commerçants vont tous s'équiper de plaques de plexiglas ou de films de protection si ce n'est pas déjà fait", estime Patrick Seguin. Du côté des centres commerciaux, ils devraient tous rouvrir, avec des conditions de déplacements particulières, à l'exception de celui de Bordeaux Lac qui dépasse le seuil des 40.000 m2.

Plus largement, la CCI défend une série de mesures de soutien aux commerçants dont le report des soldes d'été au mois d'octobre, des ouvertures plus nombreuses le dimanche, et stationnement et transports publics gratuits en centre-ville le weekend. Enfin, alors que les entreprises peuvent se fournir en masques via les plateformes dédiées de Cdiscount et La Poste, les aides de Bordeaux Métropole seront accessibles à partir du 11 mai et celles de la Communauté d'agglomération du Libournais le seront le 13 mai.

Lire aussi : Bordeaux Métropole : les aides aux entreprises et associations en un coup d'oeil

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :