Au Front : "Et si vous protégiez vos équipes pour mieux repartir ? "

 |   |  245  mots
Au Front : une chronique quotidienne le temps du confinement pour présenter des initiatives locales et régionales qui préparent le monde d'après la pandémie
"Au Front" : une chronique quotidienne le temps du confinement pour présenter des initiatives locales et régionales qui préparent le monde d'après la pandémie (Crédits : Raising the Flag on Iwo Jima, by Joe Rosenthal. 1945)
LE MONDE D'APRES. Pendant toute la durée du confinement, La Tribune ouvre ses colonnes à l’entrepreneur bordelais Guillaume-Olivier Doré pour "Au Front", une chronique quotidienne sur les initiatives locales face à la crise sanitaire et économique, pour préparer la riposte et bâtir le monde d'après.

15 avril 2020. C'est la date à laquelle la sortie du confinement est désormais programmée. Rien n'est évidemment moins sûr puisqu'on évoque aussi un scénario (ça n'est qu'un scénario) de levée partielle du confinement au 15 mai, avec un réouverture des frontières fin août...

Pour celles et ceux d'entre nous qui vivent cela en famille ou en couple, cela reste supportable. Il est en revanche assez évident que les collaborateurs les plus fragiles ou les plus isolés peuvent souffrir. Dans ce contexte, il est indispensable d'anticiper le confort moral des équipes. Une nécessité puisque la matière première des entreprises est composée de ses hommes et femmes.

C'est l'initiative menée par Lucine, qui attache une grande importance aux risques médico-sociaux pour sa cinquantaine de collaborateurs disséminés sur tout le territoire. Des procédure et des préconisations d'importance puisque la multidisciplinarité des équipes les oblige à une grande souplesse opérationnelle dans des pratiques qui n'en ont pas l'habitude.

De même, pour désenclaver les personnes isolées, collaborateurs des entreprises en particulier, mais aussi les personnes au front, Obvy lance ce jour la plateforme "Clapp" pour s'entraider et briser son isolement. Certes un paradoxe dans un société confinée, mais même à distance, le contact humain est la clef de la santé des équipes.

Anticipez le sujet, faites s'exprimer celle et ceux qui souffrent car sans équipe, pas de reprise !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2020 à 4:19 :
A mon humble avis, le confinement ne devra pas être levé si nous n'avons pas la possibilité de mettre des masque à la disposition de chaque citoyen.
Dans l'immédiat restez chez vous, vous prendrez ainsi soin des autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :