Au Front : ces initiatives locales qui préparent la reprise économique et le monde d'après

 |   |  405  mots
Au Front : une chronique quotidienne le temps du confinement pour présenter des initiatives locales et régionales qui préparent le monde d'après la pandémie.
"Au Front" : une chronique quotidienne le temps du confinement pour présenter des initiatives locales et régionales qui préparent le monde d'après la pandémie. (Crédits : Raising the Flag on Iwo Jima, by Joe Rosenthal. 1945)
LE MONDE D'APRES. Dans ce contexte inédit de pandémie, La Tribune et Guillaume-Olivier Doré partagent deux convictions fortes : la vigueur de la reprise devra être à la hauteur de cette crise économique et sanitaire hors norme et cette riposte viendra d'abord du terrain. C'est pourquoi chaque jour, et tant que durera le confinement, Guillaume-Oliver Doré signera dans La Tribune une chronique, baptisée "Au Front", pour mettre en lumière ces initiatives, décisions et prises de positions qui, mises bout-à-bout à Bordeaux et dans toute la Nouvelle-Aquitaine, apporteront une partie de la solution pour bâtir le monde d'après.

Pourquoi ?

Demain sera probablement un nouveau monde.

Nous aurons pris conscience de l'importance d'un retour à l'équilibre, de l'impérieuse nécessité de remettre l'humain, le local, et notre environnement au centre de nos préoccupations. Ce monde de demain restera cependant un monde dans lequel l'entreprise et les entrepreneurs porteront plus que jamais une responsabilité sociétale et humaine.

D'ici là, la bataille pour limiter l'impact humain est en cours. La solidarité est en marche.

Lire aussi : Santé, éducation, droit : ils se mobilisent contre la pandémie et au chevet de l'économie régionale

Alors pourquoi se préoccuper maintenant de la manière dont nous allons construire le monde de demain ? Simplement parce que cette guerre qui est en cours a une durée limitée. Parce que la grande vague attendue et ses répliques sont anticipées : pour preuve les montants astronomiques des Etats injectés dans leur économie réelle pour mettre "sous cloche" leurs entreprises directement et indirectement impacté par le Covid-19.

L'Europe, les Etats et les banques centrales continueront à soutenir l'économie, et un nouveau plan Marshall verra le jour. Mais comme toujours dans ces moments historiques, c'est la vitesse à laquelle l'économie française redémarrera qui est importante : nous sommes en période glaciaire forcée, et nous devons anticiper tous ensemble la vitesse à laquelle nous voulons que le dégel se produise.

Et c'est sur le terrain que la différence se fera aussi : ce sont toutes les TPE, PME et entrepreneurs des territoires, ces centaines de milliers d'hommes et de femmes, volontairement ou contraints de réduire leur activité. C'est eux qui donneront le ton. Et si la confiance est là, ils déplacent des montagnes pour reconstruire la vitalité économique de leur territoire.

Cet "après", entre la fin de ce conflit sans bombes et sans coups de fusils et ce nouveau monde, il est désormais temps d'y penser et de commencer à la construire.

"Au Front", c'est aussi une manière de promouvoir l'exemplarité de celles et ceux qui démarrent des initiatives et donner l'exemple à tous, à Bordeaux, en Nouvelle-Aquitaine et au-delà.

Spécialiste des marchés financiers, de l'épargne, du capital et de l'investissement, Guillaume-Olivier Doré a fondé OTC Agregator en 2002 puis Mieuxplacer.tech en 2016. Il est aussi vice-président de French Tech Bordeaux depuis sa création en 2015 en charge de la Tech for good et de l'hypercroissance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :