Jeux vidéo : le studio bordelais Asobo décroche six Pégases dont celui du meilleur jeu de l'année

 |   |  457  mots
A Plague Tale : Innocence d'Asobo Studio a été élu meilleur jeu vidéo et a remporté cinq autres prix.
"A Plague Tale : Innocence" d'Asobo Studio a été élu meilleur jeu vidéo et a remporté cinq autres prix. (Crédits : SNJV / Académie des jeux vidéo)
"A Plague Tale : innocence". Le titre développé par les Bordelais d'Asobo Studio a pris toute la lumière lors de la première édition des Pégases du jeu vidéo, lundi 9 mars 2020, en décrochant six statuettes dont celles du meilleur jeu, du meilleur game design et du meilleur personnage ! Leurs confrères de Motion Twin ont également décroché deux Pégases tandis que le trophée du meilleur jeu étudiant revient à des élèves du Cnam-Enjmin d'Angoulême. Une performance remarquable et méritée pour le jeu vidéo néoaquitain.

C'est une véritable consécration pour Amicia, l'héroïne principale très réussie du titre A Plague Tale : Innocence développé par Asobo Studio et édité par Focus Home Interactive. Ce jeu d'action dans un sud-ouest médiéval ravagé par la peste, sorti en 2019 sur PC, PS3 et Xbox One, a décroché six Pégases lors la première édition de cette cérémonie organisée par le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV) pour récompenser les professionnels français du secteur. Le titre des Bordelais d'Asobo a remporté les Pégases du meilleur jeu vidéo ; de la meilleure excellence visuelle ; du meilleur univers sonore ; du meilleur game design ; du meilleur univers de jeu vidéo et du meilleur personnage. Bref, A Plague Tale : Innocence a été salué dans tous les aspects clefs de la création d'un jeu vidéo.

A Plague Tale

Le contexte médiéval du titre d'Asobo Studio (crédits: Asobo Studio)

Plus largement, le studio bordelais a le vent en poupe puisqu'il travaille actuellement sur la prochaine itération du célèbre Microsoft Flight Simulator qui devrait être disponible en 2020 sur PC avec un rendu graphique et un degré de détails extrêmement impressionnants.

Mais d'autres Bordelais ont aussi marqué cette première soirée des Pégases. Le studio Motion Twin, a encore fait parler de lui en décrochant deux statuettes pour son bijou Dead Cells. Déjà élu meilleur jeu d'action aux Game awards de Los Angeles en 2018 et vendu à plus de 2,6 millions de copies sur PC, PS4, Xbox One, Switch et mobile, Dead Cells a obtenu le Pégase du meilleur jeu vidéo mobile et celui du meilleur service d'exploitation (game as a service), grâce à une ambitieuse politique de mises à jour gratuites et payantes.

Dead Cells

Dead Cells est un jeu d'action au gameplay exigeant (crédits : Motion Twin)

Lire aussi : Motion Twin : la coopérative vers l'infini et au-delà (6/10)

Enfin, le Pégase du meilleur jeu vidéo étudiant a été remis à Don't Look développé par des élèves de du Cnam-Enjmin d'Angoulême. Les titres réalisés en Nouvelle-Aquitaine trustent donc les trois quarts des treize trophées remis ce 9 mars à des professionnels tricolores (trois autres statuettes étaient réservées à des professionnels étrangers). A noter également un Pégase d'honneur remis à Yves Guillemot, co-fondateur et PDG d'Ubisoft qui a ouvert un studio à Bordeaux en 2017 où travaillent désormais 200 salariés. Les Pégases ont été attribués par 1.200 professionnels du jeu vidéo réunis par le SNJV au sein d'une "Académie des arts et techniques du jeu vidéo".

Lire aussi : Jeux vidéo : comment le Cnam-Enjmin fabrique les futurs talents internationaux (4/9)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :