Le top 10 des levées de fonds en 2019 à Bordeaux et sa région

 |   |  965  mots
A l'instar d'Aelis Farma, les entreprises innovantes dans le domaine de la santé sont très fortement représentées dans les plus grosses levées de fonds de 2019 en Nouvelle-Aquitaine.
A l'instar d'Aelis Farma, les entreprises innovantes dans le domaine de la santé sont très fortement représentées dans les plus grosses levées de fonds de 2019 en Nouvelle-Aquitaine. (Crédits : Agence APPA)
Le secteur de la santé truste cinq des dix plus importantes levées de fonds menées par des entreprises innovantes de Nouvelle-Aquitaine en 2019. C'est Aelis Farma avec une augmentation de capital de 11 M€, dans le cadre d'un tour de financement de 20 M€, qui décroche la palme. Plus largement, les dix levées de fonds les plus importantes de l'année en Nouvelle-Aquitaine totalisent plus de 75 M€, en très fort hausse par rapport aux 42 M€ de 2018 et aux 60 M€ de 2017.

C'est peut-être un signe de la maturité croissante de l'écosystème local en matière d'innovation et de numérique. Aelis Farma, Ideal Groupe et Geosat : trois levées de fonds ont dépassé les 10 M€ l'an dernier en Nouvelle-Aquitaine contre aucune en 2018 et une seule en 2017 ! La taille moyenne de ce top 10 est également orientée à la hausse et le montant total de ces dix plus grosses levées de l'année atteint 75,4 M€. Cela représente une hausse de 80 % par rapport à 2018 (42 M€) et de 26 % par rapport à 2017 (60 M€) !

Et ce sont les entreprises de la santé qui se taillent la part du lion avec notamment Aelis Farma, Valbiotis, Treefrog Therapeutics, FineHeart et LNC Therapeutics.

1/ Aelis Farma : 11 M€

La société bordelaise issue de l'Inserm, Aelis Farma, a bouclé un tour de financement de 20 M€ auprès d'acteurs locaux, nationaux et internationaux dont une augmentation de capital de 11 M€. Objectif : financer le développement clinique aux Etats-Unis de ses médicaments ciblant l'addiction et la psychose liées au cannabis, d'une part, et les déficits cognitifs de la trisomie 21, d'autre part.

Lire aussi : Addiction au cannabis : Aelis Farma réunit 20 M€ pour déployer son traitement innovant

1/ Idéal Groupe : 11 M€

Le promoteur immobilier bordelais avait besoin de carburant pour faire face à une accélération d'activité qui ne s'est pas démentie depuis la création de l'entreprise en 2011. Attaque des marchés franciliens et nantais, mais aussi rhône-alpin, et digitalisation figurent à son programme financé par ce tour de table de 11 M€ bouclé en octobre dernier.

Lire aussi : A Bordeaux, le promoteur immobilier Idéal Groupe lève 11 M€

3/ Geosat : 10 M€

Spécialiste de la cartographie de très haute définition et en 3D, Geosat dont le siège social est basé à Pessac, a levé 10 millions d'euros en mai 2019. L'ambition de ses dirigeants est de maintenir une forte croissance organique, de réaliser des opérations de croissance externe, et d'accélérer le développement de l'activité Smart city et véhicule autonome. Créée en 2000, Geosat compte aujourd'hui plus de 260 salariés.

Lire aussi : Avec 10 M€ levés, Geosat va accélérer sur la navigation autonome et la smart city

4/ Azur Drones : 9M€

Grâce à une autorisation de vol unique en Europe pour Skeyetech, son drone autonome de vidéo-surveillance, Azur Drones dispose d'un temps d'avance sur la concurrence. Basée à Mérignac, l'entreprise a levé 9 M€ auprès d'un investisseur privé pour industrialiser son fonctionnement. Objectif : tenir tête à la concurrence internationale sur un marché du drone marqué par un double phénomène de consolidation et de spécialisation.

Lire aussi : Avec Skeyetech, Azur Drones vise le podium mondial du drone autonome

5/ Valbiotis : 7,2 M€

Société innovante dans le monde de la santé et en pointe dans la lutte contre la survenue du diabète de type 2, Valbiotis, basée à La Rochelle, a levé 7,2 M€ en 2019. Montant qui correspond à ce qu'attendait l'entreprise pour lancer sa nouvelle phase de développement.

Lire aussi : Valbiotis réussit son augmentation de capital et lève 7,2 M€

6/ Treefrog Therapeutics : 7,1 M€

C'est l'une des pépites bordelaises les plus prometteuses de ces dernières années. Portée par deux Normaliens, la startup Treefrog Therapeutics (Thérapies de la Rainette) a signé une belle levée de fonds début 2019 à laquelle se sont ajoutés 3 M€ supplémentaires quelques mois plus tard. La jeune entreprise est en passe de faire sauter un verrou dans la production de masse de cellules souches. Un enjeu colossal à l'échelle de la planète.

Lire aussi : Santé : à Bordeaux la startup Treefrog Therapeutics lève 7,1 M€

7/ Fermentalg : 6,5 M€

Le spécialiste libournais de biotechnologies à base de microalgues a conclu en juillet dernier avec la société financière Kepler Cheuvreux la mise en place d'une ligne de financements en fonds propres à la demande jusqu'à un montant maximum de 6,5 M€ sur une période de 24 mois. L'objectif de cette levée de fonds flexible est d'accompagner le développement commercial de l'entreprise

8/ FineHeart : 5,4 M€

La jeune pousse bordelaise FineHeart a bouclé un second tour de table, de 5,4 M€ cette fois, pour poursuivre ses tests précliniques et la préindustrialisation de son dispositif implantable. Baptisé ICOMS, ce dernier est une innovation de rupture destinée à venir en aide aux personnes souffrant d'insuffisance cardiaque. Un marché gigantesque, particulièrement aux Etats-Unis.

Lire aussi : Insuffisance cardiaque : FineHeart lève 5,44 M€ pour préindustrialiser son dispositif

9/ LNC Therapeutics : 4,9 M€

La startup bordelaise, qui se positionne à l'avant-garde des biotechnologies appliquées à la lutte contre l'obésité, et les maladies cardio-métaboliques associées, via le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal (ex-flore intestinale), a bouclé l'an dernier une levée de 6,2 M€, via une augmentation de capital de 4,9 M€ et une opération de financement non dilutive.

Lire aussi : Pionnier de la lutte biologique contre l'obésité, LNC Therapeutics lève 6,2 M€

10/ Hubstairs : 3,25 M€

Hubstairs annonce a conclu un 3e tour de table, de 3,25 M€ cette fois. La société bordelaise veut imposer sa solution de créations de contenus visuels 3D dans l'univers de l'habitat et de la décoration d'intérieur. Cette levée de fonds doit lui permettre d'accélérer son déploiement commercial auprès de nouveaux grands comptes et de financer ses efforts de 3&D.

Lire aussi : Décoration : Hubstairs lève 3,25 M€ et accélère sur le marché du e-commerce

A noter également les tours de table financiers réussis par Ertus Group (innovation dans les métiers viticoles, 3 M€), Exelus (télémédecine, 3 M€), la coopérative Aptic (inclusion numérique, 2,5 M€), Otonomy Aviation (aéronautique, 2,35 M€), Marbotic (jouets éducatifs connectés, 2 M€) ou encore la brasserie Mira (bières, 2 M€).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :