Le site de Pôle emploi pour trouver la bonne compétence, au bon endroit, au bon moment

 |   |  784  mots
Capture d'écran du site La Bonne compétence pro, développée par Pôle emploi en collaboration avec le Medef Nouvelle-Aquitaine
Capture d'écran du site La Bonne compétence pro, développée par Pôle emploi en collaboration avec le Medef Nouvelle-Aquitaine (Crédits : Capture d'écran Pôle emploi)
Développée par Pôle emploi Nouvelle-Aquitaine et le Medef régional, l'application "La bonne compétence pro" permet aux entreprises de toute la France, notamment les TPE et PME, de savoir si des demandeurs d'emplois sont en train d'être formés aux métiers dont elles ont besoin. Ce nouveau service testé dans la région est désormais déployé au niveau national pour rapprocher l'offre de la demande.

Votre entreprise cherche un maçon dans les Pyrénées-Atlantiques pour le début d'année 2020 ? Treize demandeurs d'emplois sont en train d'être formés aux métiers de la maçonnerie et seront disponibles d'ici deux mois ! Un aide-soignant en Gironde avant fin janvier ? 220 personnes à la recherche d'un emploi sortiront de formation d'ici là ou sont fraîchement diplômés. C'est précisément pour répondre à ce type de requêtes que les services de Pôle emploi en Nouvelle-Aquitaine, en lien avec ceux du Medef régional, ont mis au point le site internet responsive "La bonne compétence pro". Une autre porte d'entrée numérique pour la formation professionnelle après l'application "Mon compte formation" présentée par le gouvernement fin novembre.

Lire aussi : Le gouvernement mise sur une appli pour faire décoller la formation professionnelle

Cibler les petites et moyennes entreprises

"A partir du mois de janvier, 70.000 demandeurs d'emplois seront formés chaque année dans la région mais beaucoup de TPE et PME ne savent pas qui, quand, où, ni comment les contacter. Notre objectif est de leur donner accès en seulement trois clics aux demandeurs d'emplois formés à une compétence donnée, dans un lieu donné et à une date donnée", observe Dominique Bisson, délégué général du Medef Nouvelle-Aquitaine. "D'un côté, il n'y a jamais eu autant de difficultés à recruter exprimées par les entreprises à 52 % et, de l'autre, la région n'a jamais enregistré autant d'intentions d'embauches qu'en 2019 avec 258.000 déclarations, en hausse de 15 % sur un an", rappelle Frédéric Toubeau, le directeur régional de Pôle emploi. "L'objectif de ce site est donc d'accélérer et faciliter les recrutements parce que c'est un atout pour les entreprises comme pour les demandeurs d'emplois. Cela paraît tellement évident mais ça n'existait pas jusque-là !", ajoute-t-il.

Lire aussi : Nouvelle-Aquitaine : les intentions d'embauche en hausse de 15 % pour 2019

Financé à 100 % par Pôle emploi et développé en lien avec le Medef Nouvelle-Aquitaine depuis septembre 2018 puis testé dans la région depuis la rentrée 2019, le site a été présenté au gouvernement qui l'a bien accueilli, actant ainsi son déploiement par Pôle emploi sur tout le territoire national, métropole et territoires d'outre-mer. Plus de 500 métiers sont disponibles couvrant tous les secteurs de l'économie même si les résultats dépendent mécaniquement de la géographie des centres de formation et du dynamisme de chaque territoire. Il suffit de tester l'outil pour vérifier que la réponse est souvent "aucun résultat". "Dans ce cas, on propose à l'entreprise de nous signaler en quelques clics ce qu'elle cherche et cela nous permettra de faire remonter ses besoins pour adapter l'offre de formation et de préparation opérationnelle à l'emploi", souligne Frédéric Toubeau. L'objectif de ce nouveau service est aussi de mettre en avant l'offre des organismes de formation.

Pôle emploi Medef

Frédéric Toubeau, Philippe Neys et Dominique Bisson (crédits : PC/LaTribune)

Des évolutions prévues en 2020

La bonne compétence pro Pôle emploi

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

L'interface simple, intuitive et rapide permet de cibler une commune, un département ou une région pour un résultat automatiquement élargi aux deux mois avant et après la date choisie tout en précisant les délais. Pour 2020, quelques évolutions sont néanmoins dans les tuyaux dont la possibilité d'élargir le périmètre recherché à l'intercommunalité, au bassin d'emploi ou à un rayon de quelques kilomètres ainsi que la possibilité pour les entreprises de contacter directement le demandeur d'emploi en formation (aujourd'hui elles doivent passer par Pôle emploi ou le centre de formation).

"Nous souhaitons proposer cet outil pour aider à résoudre l'éternel problème de faire correspondre les offres et les demandes d'emploi, quel que soit le secteur concerné ; bâtiment, travaux publics, restauration, etc. On parle de milliers voire de millions d'offres d'emplois non satisfaites", indique Philippe Neys, le président du Medef Nouvelle-Aquitaine., qui assure que les premiers retours des 350 entreprises néo-aquitaines qui ont testé le service sont très positifs. "89 % estiment que ça répond à leurs besoins sur le recrutement. On a d'ailleurs travaillé en collaboration avec les chefs d'entreprises pour coller au plus près à leurs attentes", précise-t-il. Le Medef et Pôle emploi et ses 350 conseillers entreprises dans toute la France vont désormais s'appliquer à faire connaître ce service à toutes les entreprises. "Un service de ce type ne fonctionne que s'il est utilisé. On fera le bilan dans un an pour voir ce qui fonctionne ou pas et ce qui doit être amélioré", conclut Frédéric Toubeau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2019 à 10:01 :
"Capture d'écran du site La Bonne compétence pro"

Avec en image une jeune femme dans les canons de beauté actuels à savoir qui trouvera toujours un emploi sans problème, d'ailleurs, elle, a trouvé celui de modèle.

Combien ça coute toute la publicité imbécile autour de pôle emploi ? Qui l'encaisse svp ?

Déjà rien que ça... on dirait que l'on a confié cette aberration au secteur agro-industriel ou nucléaire !
a écrit le 11/12/2019 à 8:52 :
Tu voulais être informaticien ? Ben tu seras maçon !

Pôle emploi où l'usine à gaz de détournement d'argent public par milliards.
Réponse de le 11/12/2019 à 13:18 :
Pole emploi devrait revoir leur procédure, la crise a commencé en 2008, il serait temps de se réveiller et ne pas jeter l'argent sur tout et n'importe quoi et je sais de quoi je parle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :