Tourisme : les bons chiffres de la Nouvelle-Aquitaine

 |   |  404  mots
La Nouvelle-Aquitaine a fait le plein cet été particulièrement, à la faveur de la canicule
La Nouvelle-Aquitaine a fait le plein cet été particulièrement, à la faveur de la canicule (Crédits : Agence APPA)
La Région Nouvelle-Aquitaine et le Comité régional du tourisme viennent de présenter conjointement les chiffres de cette industrie depuis le début de l'année. Les deux structures évoquent déjà "une excellente année 2019" avec plus de 32 millions de touristes dénombrés, soit une progression estimée de +4 à +7 % par rapport à l'an passé. Le tourisme pèserait ainsi 9 % du PIB régional, tutoyant les 18 milliards d'euros de dépenses et les 140.000 emplois.

Au-delà de ces bons chiffres, tant le Comité régional du tourisme que le Conseil régional ont cherché à décrypter une année jugée comme "atypique" tant les événements, positifs comme négatifs, se sont bousculés. Le début d'année a forcément été marqué par le mouvement des Gilets jaunes qui a freiné les réservations, un mois de février dont les températures élevées ont profité à quelques destinations, un mois de mai sans ponts, juin et la haute saison jugés comme excellents avec une canicule marquée et globalement de très bons scores enregistrés sur septembre. Si bien que malgré les quelques événements contraires, 44 % des professionnels ont estimé avoir dépassé leur niveau d'activité de 2018 et 34 % l'avoir égalé. Les deux partenaires évoquent également une progression de la clientèle tant française qu'internationale (notamment espagnole) et confirment la montée en gamme déjà mise en exergue dans le dossier que consacrait La Tribune au sujet des mutations du tourisme en juin dernier. La location privée de vacances progresse de 15 à 20 %. Le tourisme urbain est aussi orienté à la hausse, à Bordeaux particulièrement (+12 % dans l'hôtellerie) mais aussi dans une moindre mesure à Pau, Poitiers ou encore Angoulême. Toujours en matière d'hôtellerie, les départements littoraux concentrent certes 63 % des parts de marché mais de fortes progressions sont enregistrées dans les Deux-Sèvres (+8,4%), en Charente (+7,5%), en Haute-Vienne (+5%)... seul le Lot-et-Garonne est orienté à la baisse (-2,8 %).

Le Comité régional du tourisme et la Région ont également récolté les chiffres des principaux sites. Le Futuroscope enregistre ainsi 560.000 visiteurs sur les mois de juillet et d'août et réalise un très bel été, le Centre de la mémoire d'Oradour est orienté à la hausse (+7 % de visiteurs sur juillet et août également), le train de la Rhune progresse de 6 % sur les six premiers mois de l'année, la Cité du vin à Bordeaux voit également sa fréquentation progresser, tirée par les visiteurs étrangers qui représentent désormais 46 % des visites. Quant au jeu gratuit Tèrra Aventura, chasse aux trésors qui propose 400 parcours déclinant 31 thématiques (médiéval, nature...), 1,7 million de joueurs ont été comptabilisés entre janvier et septembre. Elle a manifestement permis aux utilisateurs de l'application de découvrir de nouveaux horizons puisque 41 % des joueurs étaient des primo-visiteurs sur le département.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2019 à 13:15 :
Et si on avait des élus éclairés on pourrait homogénéiser ce tourisme afin qu'il deviennent annuel, la nouvelle aquitaine en a largement les moyens mais quand on voit des gars comme Peiro se buter pour terminer sa déviation qui a dévasté le sarladais pour servir sa commune au final on comprend bien que les gars ne sont paramétrés que pour une seule idée.

Les enfants gâtés de la république afin qu'ils continuent de faire tampon entre les citoyens et les politiciens nationaux totalement déconnectés des réalités leur permettant de ne se consacrer qu'à leur servitude oligarchique, ça ne pourra plus durer.

Dommage vraiment, on aurait bien plus à montrer...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :