Bpifrance Nouvelle-Aquitaine en légère hausse en 2018

 |   |  818  mots
Bpifrance et la Région Nouvelle-Aquitaine sont partenaires sur plusieurs sujets dont les accélérateurs dédiés aux PME et ETI (ici Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine) et Patrick Dufourcq, DG de Bpifrance)
Bpifrance et la Région Nouvelle-Aquitaine sont partenaires sur plusieurs sujets dont les accélérateurs dédiés aux PME et ETI (ici Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine) et Patrick Dufourcq, DG de Bpifrance) (Crédits : Région Nouvelle-Aquitaine)
La banque publique d'investissement Bpifrance a dressé il y a quelques jours son bilan 2018 en Nouvelle-Aquitaine. Lors du dernier exercice elle annonce 8.089 entreprises soutenues à hauteur de 1,5 Md€, créant un effet de levier pour atteindre près de 3 Md€ de financements publics et privés. Le point avec Laurent de Calbiac, qui vient de boucler sa première année en tant que directeur régional Nouvelle-Aquitaine.

2018 a confirmé deux tendances : la croissance des activités de Bpifrance est toujours au rendez-vous et l'organisme poursuit parallèlement sa mue en étoffant ses services. La banque publique d'investissement n'est plus qu'un financeur, elle se positionne aujourd'hui également comme un accompagnateur des dirigeants d'entreprises. "La Nouvelle-Aquitaine est d'ailleurs la seule région française où nous avons créé deux accélérateurs, en partenariat avec le Conseil régional, un pour les PME et PMI et un second pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI, NDLR), relève Laurent de Calbiac, son directeur régional. Nous recrutons actuellement entre 10 et 15 ETI ainsi qu'une vingtaine de PME dont le chiffre d'affaires dépasse les 5 M€, pour un programme d'accompagnement qui dure 24 mois et qui s'adresse à des entreprises qui ont des ambitions de croissance, innovantes et souvent déjà un peu exportatrices. Sur un autre plan, 2018 a été marquée par le lancement du programme PIA 3 territorialisé, permettant à Bpifrance de porter, pour le compte de la Région et l'Etat, de nouveaux programmes de soutien aux projets d'innovations et à l'accompagnement et la transformation des filières. Nous avons également récupéré de nouvelles missions, notamment celles de l'Agence France Entrepreneur et de la Caisse des dépôts en faveur de la création d'entreprise." Bpifrance a justement créé une nouvelle marque, Bpifrance Création, de nouvelles solutions et un portail d'information complet.

Laurent de Calbiac relève également "le lancement au plan national du plan Deeptech pour financer l'innovation hors numérique, la reprise du pilotage des Satt", les sociétés d'accélération du transfert de technologies qui font le pont entre les mondes de la recherche et de l'entreprise, mais aussi le French Fab Tour. Bpifrance a "placé 2019 sous le signe de l'industrie" à travers notamment un tour de France destiné à faire la promotion de l'univers industriel, notamment en direction des jeunes publics. Après Limoges il y a quelques jours et Pau demain, une 3e étape en Nouvelle-Aquitaine aura lieu à Bordeaux, probablement début septembre.

Une économie équilibrée en Nouvelle-Aquitaine

Le bilan 2018 de Bpifrance Nouvelle-Aquitaine est quant à lui marqué par une légère accélération de l'activité avec 8.089 entreprises accompagnées (portant 8.594 projets au total), un chiffre en légère hausse par rapport à 2017 (8.055 entreprises accompagnées). La banque publique d'investissement a elle-même apporté un soutien en progression à 1,5 milliard d'euros, permettant de débloquer un total de 3 milliards  d'euros de financements. Laurent de Calbiac évoque "un assez bon équilibre des secteurs d'activité, des investissements soutenus, notamment dans les énergies renouvelables avec des acteurs dynamiques tels que Fonroche ou Valorem, dans le négoce, dans l'hôtellerie et les groupes de restauration indépendants". Le monde des startups, la filière bois, les biotechs également ont tiré leur épingle du jeu, alors que l'agroalimentaire reste tiré par les grandes coopératives essentiellement, tant la filière est très morcelée par ailleurs.

Sur son activité financement (cofinancement des investissements, prêts de développement, préfinancement du CICE...), Bpifrance Nouvelle-Aquitaine a mobilisé 540 M€ lors de 495 interventions, permettant de mobiliser 1,7 milliard d'euros. Elle dénombre également 1.384 interventions en financement de la trésorerie à hauteur de 592 M€, essentiellement à destination à des entreprises dites vulnérables.

Sur son activité de garantie, qui s'adresse en très grande majorité aux TPE et qui permet à ces dernières de faciliter l'accès au crédit en couvrant de 40 à 60 % du risque bancaire, 6.374 interventions ont été recensées, permettant l'octroi par les banques de 758 M€ de prêts aux entreprises régionales, garantis à hauteur de 335 M€ par Bpifrance.

Sur l'activité innovation (subventions, avances remboursables, prêts à taux zéro, prêt d'amorçage, prêt innovation pour le lancement de produits ou services...), la banque publique annonce 341 projets financés pour un total de 158 M€ de programmes financés à hauteur de 54 M€ par ses soins.

Sur son activité international, 89 entreprises de la région ont bénéficié à hauteur de 176 M€ d'assurance prospection, assurance-crédit, assurance-change et cautions et préfinancement à l'international. Dans le même temps les volumes de financement à l'export ont atteint 92 M€.

Au rang des investissements en direct et via des fonds partenaires, Bpifrance Nouvelle-Aquitaine a investi ou réinvesti dans 12 entreprises de la région en 2018. Elle intervient aujourd'hui en fonds propres dans 51 entreprises de Nouvelle-Aquitaine pour un montant de 182 M€. Parallèlement, elle investit dans 14 fonds régionaux ou interrégionaux actifs en Nouvelle-Aquitaine.

Enfin pour la partie accompagnement, matérialisée entre autres par des modules de spécifiques, des autodiagnostics en lignes, les programmes Accélérateurs... 183 missions de conseil ont été réalisée, 38 entreprises ont suivi en présentiel les formations Bpifrance Université et 65 sociétés en croissance ont profité des accélérateurs (PME, ETI, sectoriels). Le label Bpifrance Excellence concerne désormais 412 dirigeants de sociétés repérées pour leur potentiel de croissance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :