Jacques Lemaire nouveau délégué du groupe La Poste en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  295  mots
Jacques Lemaire, nouveau délégué régional du groupe La Poste en Nouvelle-Aquitaine
Jacques Lemaire, nouveau délégué régional du groupe La Poste en Nouvelle-Aquitaine (Crédits : Groupe La Poste)
Chassé-croisé à la tête du groupe La Poste en Nouvelle-Aquitaine : Agnès Grangé quitte son poste de déléguée régionale. Elle est remplacée par Jacques Lemaire.

Nommée directrice du programme "Servir le développement" au sein de La Poste, Agnès Grangé prend la direction de Paris et quitte donc son poste de déléguée régionale du groupe en Nouvelle-Aquitaine. Elle conservera malgré tout des attaches bordelaises puisqu'elle a été choisie en décembre comme présidente de Kedge Business School.

Jacques Lemaire lui succèdera en tant que délégué régional Nouvelle-Aquitaine du groupe. Titulaire d'une maîtrise en Sciences économiques et diplômé de l'ENSPTT, il débute son parcours au sein du groupe La Poste comme formateur puis devient contrôleur de gestion et conseiller budgétaire du président du Groupe La Poste (1994-1996). Il prend ensuite des responsabilités opérationnelles dans le département des Hauts-de-Seine, puis pendant neuf ans dans le périmètre de GeoPost notamment en tant que directeur général de Tat Express. En 2005, il devient directeur général adjoint de Poste Immo, foncière immobilière du groupe, puis est nommé secrétaire général du siège en 2009. De février 2015 à avril 2017, il conduit le projet Village La Poste, projet de regroupement des différents sièges des branches du groupe dans le nouvel immeuble du Lemnys (Paris XVe / Issy-les-Moulineaux) avant d'être nommé délégué régional du Groupe La Poste en Centre-Val de Loire. Un poste qu'il quitte donc pour rejoindre Bordeaux et la Nouvelle-Aquitaine en tant que délégué régional également. Sa mission est de représenter le président du groupe sur le territoire régional. Il s'appuie sur une dizaine de représentants dans les différents départements. Le groupe La Poste emploie 19.000 personnes en Nouvelle-Aquitaine, maison-mère et filiales inclues.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :